Actualité

IBCR recrute un/une SPÉCIALISTE PROTECTION DE L’ENFANT

Établi à Montréal, au Canada, depuis 1994, le Bureau international des droits des enfants est une organisation internationale non gouvernementale qui a pour mission de contribuer au respect et à la promotion de la Convention relative aux droits de l’enfant, et de ses protocoles facultatifs.

 

Dans le but de poursuivre sa croissance et son développement avec succès, le Bureau est à la recherche d’un/une SPÉCIALISTE PROTECTION DE L’ENFANT pour son projet au Burkina Faso.

 

Le/La spécialiste protection de l’enfant sera basé(e) au sein de l’équipe de l’IBCR à Ouagadougou, avec des déplacements possibles à l’intérieur du pays. La personne doit avoir le droit de travailler au Burkina Faso.

 

Sous la responsabilité directe du Coordonnateur de projet, et sans exclure d’autres mandats qui pourraient lui être confiés par la Direction des programmes et du développement de l’Afrique subsaharienne, le/la spécialiste protection de l’enfant aidera à la mise en œuvre d’un projet visant à renforcer le système de protection de l’enfant au Burkina Faso, et notamment en ce qui a trait aux rôles et responsabilités des forces de défense et de sécurité, des professionnels de la justice et des travailleurs sociaux.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

Le/La spécialiste protection de l’enfant sera chargé(e) d’appuyer le Coordonnateur de projet dans les tâches suivantes :

 

  • L’élaboration des outils de formations, des analyses contextuelles, des modes opératoires normalisés, des outils de suivi du projet et de tous les autres livrables liés au projet.
 
  • La collecte de données et à la planification et l’organisation des activités terrain au besoin, notamment la réalisation d’ateliers régionaux, de consultations avec les enfants dans les zones ciblées par le projet afin de mieux appréhender les spécificités de chacune en matière de protection de l’enfant.
 
  • L’intégration de cours obligatoires portant sur la protection de l’enfant dans les curricula des structures de formation des forces de défense et de sécurité, des professionnels de la justice et les travailleurs sociaux, afin d’assurer le transfert des compétences requises pour qu’ils soient à même de mieux interagir et protéger les filles et garçons en contact avec le système judiciaire au Burkina Faso.
 
  • Le travail avec les autorités pour assurer le suivi des actions mises en œuvre visant à améliorer les outils et modes opératoires utilisés par les forces de défense et de sécurité, les professionnels de la justice et les travailleurs sociaux dans la gestion des cas impliquant les enfants.
 
  • La mise en place de mécanismes locaux de coordination, d’orientation et de prise en charge des filles et garçons ainsi que des modes opératoires standardisés et institutionnalisés visant un meilleur accompagnement des enfants par les acteurs du système de protection de l’enfant au Burkina.
 
  • La rédaction de rapports concis, précis et ponctuels : rapports périodiques d’activités, rapports de formation, rapports d’ateliers ; et documenter la phase de pilotage des mécanismes de consultation et des systèmes de redevabilité en vue de la capitalisation et la dissémination des bonnes pratiques.
 
  • Toute autre tâche dans le cadre de ses compétences à la demande de sa hiérarchie.
 

QUALIFICATIONS ET COMPÉTENCES REQUISES

  • Diplôme universitaire ou école supérieure de niveau Bac +4/5, de préférence en droit, travail social, sciences sociales, relations internationales ou autres disciplines relatives à la protection de l’enfant et|ou la gestion de projet de développement ; ou toute autre combinaison de formation et d’expérience jugée équivalente.
 
  • Au moins cinq (5) années d’expérience dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l'enfant ; une expérience dans le domaine de la gestion et de la mise en œuvre de projets de développement serait un atout majeur.
 
  • Bonne maîtrise de la problématique de la protection de l’enfant au Burkina Faso ainsi que des approches et techniques utilisées dans la gestion des questions sensibles ; bonne connaissance des acteurs et du système de protection de l’enfant du pays.
 
  • Idéalement, le/la candidat(e) a exercé des fonctions similaires dans une ONG ou une institution de dimension internationale.
 
  • Une bonne connaissance des techniques de formation aux adultes serait un atout.
 
  • Bonnes compétences en informatique et en utilisation de logiciels et/ou d’applications (Word, Excel, Internet, Outlook).
 
  • L’anglais et le français sont les deux langues de travail de l’IBCR. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, avoir une excellente maîtrise du français à l’oral et a l’écrit est indispensable. La connaissance de langues locales et de l’anglais sont des atouts.
 

QUALITÉS RECHERCHÉES

  • Bonne compétence dans le domaine de la recherche analytique, notamment une aptitude à évaluer et intégrer et gérer des informations provenant de diverses sources en toute confidentialité et d'évaluer l'impact sur la situation des droits de l'enfant dans les zones ciblées par le projet.
 
  • Aptitude à définir clairement des buts compatibles avec les stratégies du projet convenues; aptitude à hiérarchiser les activités et tâches prioritaires et réaménager les priorités en fonction des besoins; aptitude à prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien; aptitude à tenir compte des risques et des imprévus dans la planification; aptitude à suivre l’exécution des plans et des mesures et à les modifier s’il y a lieu; aptitude à tirer le meilleur parti du temps dont il/elle dispose.
 
  • Capacité d’analyse et d’identification des interactions entre les partenaires : animation de réseaux et de réunions impliquant des acteurs variés, techniques de facilitation et parfaite maîtrise de la communication interpersonnelle, relations publiques.
 
  • Capacité à rédiger/corriger une variété de textes et à formuler des idées de manière claire et concise.
 
  • Capacité à planifier le travail soi-même et travailler sous pression, parfois dans un environnement stressant ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d'obtenir les résultats escomptés
 
  • Être disposé(e) au travail en équipe interculturelle.
 
  • Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; s’attacher à traiter les hommes et les femmes sur un même pied d’égalité et à assurer leur participation égale à toutes les activités.
 
  • Être force de proposition, sens de la diplomatie, capacités d’écoute et de négociation, sens de la stratégie.
HOW TO APPLY:

CONDITIONS DU POSTE

  • Contrat local à durée déterminée.
  • Travail à temps plein, cinq jours par semaine.
  • Rémunération : selon expérience.

Le candidat recherché devra être disponible pour entrer en fonction rapidement, et posséder un statut qui lui permet de pouvoir occuper immédiatement un emploi au Burkina Faso.

 

Si vous croyez posséder le profil recherché, veuillez faire parvenir votre curriculum vitae, votre lettre de motivation et une liste de trois références récentes à rh@ibcr.org avant le 15 février 2016, en inscrivant le titre « Candidature au poste spécialiste protection de l’enfant au Burkina Faso » dans le titre du mail.Toutes les informations reçues seront traitées de façon confidentielle et seules les candidatures retenues seront contactées.

 

Le Bureau international des droits des enfants communiquera avec vous si votre candidature est retenue.

ARTICLES SIMILAIRES

L’actualité de la semaine en bref…

Jordan MEDA

Entrepreneuriat : SANTENAT étend ses tentes

REDACTION

Burkina : En attendant le vote!

REDACTION

Burkina/Boucle du Mouhoun : un chef de village enlevé dans la Kossi

Jordan MEDA

Burkina/Fada : La population descend au gouvernorat avec des corps de proches tués

Jordan MEDA

Concours directs : 1 290 142 candidatures pour 4 721 emplois

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR