Actualité Burkina Société

Lutte contre l’incivisme et la violence en milieu scolaire : L’UNAPES-B invite les parents d’élèves à plus d’implication

L’Union nationale des associations des parents d’élèves du secondaire et du supérieur du Burkina (UNAPES-B) tient son 3e congrès les 29 et 30 juillet 2016 à Ouagadougou. Réunissant tous ses coordinateurs régionaux du Burkina, cette rencontre permettra à l’Union de réorienter ses actions en fonction des réalités tangibles et de renouveler son bureau afin de mieux accomplir leur mission.

Presidium« La responsabilité des parents face à l’incivisme grandissant et à la violence en milieu scolaire. Quelle thérapie ? », c’est sous ce thème que se déroule les 29 et juillet à Ouagadougou, le 3e congrès de l’Union nationale des associations des parents d’élèves du secondaire et du supérieur du Burkina.

Selon le président de l’UNAPES-B, Vincent Congo, le thème de ce 3e congrès se justifie du fait de la recrudescence des crises scolaires au pays des hommes intègres. D’après lui, tous les parents d’élèves devront désormais prendre leurs responsabilités et mieux s’organiser pour contribuer à l’éradication de ce fléau qui menace la stabilité sociale et l’avenir de leurs enfants.

Le président a, en outre,  remercié les enseignants et leurs syndicats qui, malgré les conditions de travail très difficiles se battent, selon lui, pour maintenir et renforcer la qualité de l’enseignement au Burkina Faso.

La directrice de l’enseignement supérieur, Dr Bintou Sessouma, représentant le secrétaire général du ministère en charge de l’enseignement supérieur à ce congrès, a salué les efforts de l’UNAPES-B dans les négociations menées pour l’apaisement des crises scolaires et universitaires passées.

De ce fait, a-t-elle : «  lancé un appel solennel à tous les parents d’élèves du Burkina Faso, pour plus d’engagement aux côtés des autorités qui se battent pour relever de nombreux défis de l’éducation et du devenir des enfants ».

Se faisant, elle a exprimé qu’elle espère que les résultats des travaux seront en mesure de lutter efficacement contre l’incivisme et la violence en milieu scolaire, qui est devenu une vraie menace pour le système éducatif burkinabè.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Législatures au Burkina : de Arsène Yé Bongnéssan à Alassane Bala Sakandé

INFOWAKAT

Ministère des mines : Des irrégularités décelées dans la gestion des finances publiques de 2018

INFOWAKAT

Nécrologie : Bila Charles KABORE père du président du Faso n’est plus

INFOWAKAT

Sahel : Un missionnaire américain enlevé au Niger

INFOWAKAT

Pour l’inclusion de la femme dans la construction de la sécurité et paix, l’Association Development by Young People s’engage.

INFOWAKAT

Maouloud 2020 : la journée du 29 octobre déclarée chômée et payée

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR