Actualité

Insalubrité à Ouagadougou : L’association Buud-Nooma fait le ménage de la rue Léopold Kazendé

L’association Buud-Nooma donne un coup de balai à la rue Léopold Kazendé de la zone 1 de Ouagadougou. Ce samedi 05 décembre 2015, plus d’une  centaine d’hommes et de femmes étaient dans la rue pour l’activité.
 
10h ce samedi 05 décembre 2015 à Ouagadougou. Sous un soleil ardant au-dessus de leurs têtes, près d’une centaine d’hommes et de femmes sont décidés à en finir avec la saleté dans la rue. Pelles à la main, balais, brouettes et charrettes en selle, ils partagent le même objectif, rendre  la rue Léopold Kazendé de la zone 1 beaucoup plus propre, débarrasser la chaussée des résidus de poussière devenus par le cours du temps une masse de sable. Ces jeunes sont membres ou sympathisants de l’association Buud-Nooma une association qui a vu le jour juste après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 selon son président. L’association est mue par ce leitmotiv : être utile à eux-mêmes et être utile à la protection de l’environnement et de leur cadre de vie. Pour Jules César Zoungrana, président de l’association, cette initiative de balayer la rue est la troisième du genre, une initiative qui vient du constat selon lequel : « le sable sur la route a créé beaucoup d’accident de circulation. Les grains de sable rentrent dans les yeux et on perd sa vigilance, ce qui engendre les accidents. C’est ce qui nous a poussés à balayer la voie pour éviter ces problèmes».  Pour ce dernier, « le développement commence en ramassant une ordure et la jeter à la poubelle » et cette activité se veut une invite pour toute la jeunesse à prendre à bras le corps le développement du pays et à poser des actes concrets pour promouvoir le développement du Burkina Faso.
 
 
Un cri de cœur unanime tout de même
Le cri de cœur de l’association est tout tourné vers la mobilisation des finances, « on veut aider les gens, notre commune mais nous sommes limités financièrement et même notre fond commun ne peut pas subvenir à nos besoins, et bien mener nos activités. Nous demandons à tous ceux qui peuvent nous aider de le faire, surtout la mairie, nous leur demandons de nous épauler car les correspondances qu’on lui adresse n’ont jamais eu de suite favorable ». L’association Buud-Nooma, c’est près de 300 membres actifs, des jeunes issus du quartier. Elle œuvre dans le social, aide à la veuve et à l’orphelin et le renforcement des capacités des membres. La prochaine activité de l’association est la semaine Buud-Nooma prévue du 20 au 25 décembre 2015 avec une collecte de vêtements et de vivres pour les démunis.
 
infofaso.net
Batruf

ARTICLES SIMILAIRES

FESPACO 2021 : Le syndicat des artistes musiciens dénoncent une « gestion mafieuse »

REDACTION

Région de l’Est : un convoi militaire a sauté sur un engin explosif improvisé sur l’axe Fada-Matiacoali

INFOWAKAT

Mali : Une affaire d’uniforme de mariage divise un couple

REDACTION

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR