Braquer anonyme
Actualité

Insécurité à Ouagadougou : Démantèlement d’une horde de délinquants à Tanghin

Dans la nuit du 06 février 2015, le commissariat de police de l’arrondissement de Nongr–Mâasom a démantelé un réseau de braqueurs qui écumaient et traumatisaient les citoyens de la ville de Ouagadougou en général et le quartier de Tanghin et particulier. La mise à sur ce réseau composé de douze (12) personnes a été possible grâce à la collaboration d’une personne digne de foi.

Une voiture, huit motos, deux bouteilles de gaz, ce sont les objets récupérés par la police auprès de bandits. Ce réseau a un caractère très spécifiquement violent et n’hésitait pas à utiliser des armés pour intimider leurs victimes. Les armes récupérées aux mains des braqueurs sont composées de deux pistolets automatiques, huit cartouches et de machettes.

Le réseau est composé de douze (12) personnes dont trois receleurs (NIKIEMA wentin, ZONGO Amedé, KOUANDA Oumarou, TRAORE Abraham, SAVALE Wahabou, BASSOLET Gael, DIALLO Boubacar, DICKO Aboubacar, KOUANDA Boukaré, SORE Tiko, COMPAORE Issouf). Les membres de ce reseau de malfrats se sont connus suite à leurs différentes détentions à la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou (MACO). Le chef de gang ZONGO Amedé, condamné à huit ans de prison ferme par le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou, pour vol à main armée, n’a purgé que trois mois de sa peine. Le 18 octobre 2014 il s’est évadé de la maison d’arrêt en compagnie de DIAKITE Moussa dit Balla le pétrolier.

 

Ces malfaiteurs récidivistes notoires reconnaissent être les auteurs de l’attaque de la station Shell de Dassasgho. Dans la nuit du 2 février 2015 une dame au secteur 19 a été victime de l’attaque de ce réseau. Ces derniers se sont emparés de son véhicule de marque Mercedes, son arme, une somme d’argent, un ordinateur portable et deux téléphones portables. Dans la même nuit aux environs de 23 heures un employé de commerce domicilié au secteur 19 était également victime de braquage de ce réseau avec le véhicule volé un peu plutôt.

Quarante-huit heures après, les braqueurs ont fait un accident en heurtant la bordure du rond-point devant l’école Nationale de la police. Lorsque les usagers et les élèves ont accouru pour leur porter secours, et de peur de se faire reconnaitre, un des voleurs a fait un tir sommation avec son pistolet automatique. La moto d’un usager tentant de fuir suite au coup de feu a été retirée par ces bandits dans leur fuite. Les victimes sont nombreuses et ont été attaquées soit à domicile, soit en circulation. Sept des victimes se sont déjà présentées au commissariat.

Le chef de gang, auteur de plusieurs braquages et faisant l’objet de plusieurs enquêtes n’a pas de domicile fixe. Il dort dans les auberges ou autres lieux discrets et ne sort que la nuit. Ce dernier a été interpelé le 06 février 2015 au secteur 17 après une lutte engagée entre lui et les forces de l’ordre. Les agents de la loi ont été obligés de tirer sur sa jambe lorsqu’il tentait d’utiliser son arme.

Afin de réussir les différentes opérations de braquage, les malfaiteurs usaient de gris-gris et de drogue. Des amulettes en cuir ont été découvertes au tour de taille du chef de gang lors de son arrestation. Il a été aussi été pris avec un sac contenant 1 kilogramme de cannabis.Les délinquants seront présentés au Procureur du Faso pour enclencher la procédure judiciaire.

Quelle sont les mesures qui seront prises pour arrêter ce cycle “arrestation-emprisonnement-évasion” ? Cette arrestation pourra-t-elle un tant soit peu contribuer à soulager la peine des Ouagalais qui se font retirer leurs biens sous le coup des poignard, des machette et autres fusils ?

ifaso.net

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Sécurité : l’armée annoncé avoir neutralisé plusieurs terroristes dans diverses localités

INFOWAKAT

CAN 2021 : Les Étalons se qualifient dans la douleur pour les 8è de finale

INFOWAKAT

Sécurité : Le Mali souhaite réviser les accords de défense conclus avec la France !

INFOWAKAT

Concours direct de recrutement de 36 auditeurs de justice, session 2021 : Les résultats définitifs

INFOWAKAT

Economie : La Covid-19 a enrichie les riches et augmenté le degré de la pauvreté dans le monde

INFOWAKAT

Burkina : la Primature en deuil

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR