A LA UNE Actualité Articles Burkina Innovation Technologie

Jeux vidéo en Afrique : Sankofa, l’histoire d’une mafia

Sankofa, et Fika Fika deux jeux vidéo en 2D made in Burkina. Oui, pensés et conçus par des ingénieurs Burkinabè. Même si pour l’instant Sankofa est au stade béta, il n’en demeure pas moins que l’idée est originale et très africanisée avec un accent très prononcé pour l’Afrique du Futur. Ces jeux ont été développés avec l’appuie Goethe Institut et Enter Africa. Et le lancement officiel a eu lieu ce samedi 22 juin 2019.

Les jeux vidéo, considérés par plus d’un comme étant soit une perte de temps soit comme le passe temps des paresseux. Pourtant, derrière chaque jeux vidéo se cache une équipe de professionnels d’horizon divers. Au Burkina, le secteur n’est pas encore bien étoffé même s’il y a de plus en plus d’intérêt pour la chose.

Quelle est l’histoire de Sankofa ?

Nous sommes en 2035, le Ouagadougou n’est plus une simple capitale mais une cosmopolite. Tampouy et Karpala ne sont plus de simples quartiers mais des capitales mais de vrais hubs économiques. Mais à l’arrière-plan ce beau décore, il y a la Sonamoss, une mafia qui veut garder le monopole de l’énergie, tant précieuse pour le développement.

Dans le rôle classique des gentils, la société secrète. Elle recrute et envoie le prince Riwen en formation à l’extérieur du pays afin que celui-ci devienne un espion et qu’il infiltre le réseau de la Sonamoss et le détruise de l’intérieur. Le hic, c’est que Riwen n’aura pas fini sa formation qu’il est dépêché d’urgence à Ouagadougou. Et à peine est il arrivé à l’aéroport de son pays que la Sonamoss met son plan à exécution : un blackout total de tout le pays dans le but de semer la panique.

Riwen sera aidé dans sa quête pas le vieux Kouka, un savant dont le rôle est de prodiguer au héros les meilleurs conseils ; et par l’agent X, une femme, innocente en l’apparence, mais une experte en armement et geek informatique.

Notre héros national réussira t-il à démanteler la Sonamoss ? Il faudra attendre la version finale qui sera disponible dans deux mois pour y jouer et le savoir. Du coup, l’on peut passer l’éponge sur certaines imperfections de la version disponible actuellement.

Ange L. Jordan MEDA
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Tribunal de l’actualité : Les étudiants invités à s’expliquer sur leur mécontentement

Infowakat MEDA

« Thomas Sankara ne mérite pas une statue faite à la hâte » (J. Rawlings)

Infowakat MEDA

ETO’O et DROGBA membres de la CAF

Infowakat MEDA

Décès de 11 personnes dans une unité de la police : Le président du Faso réagit

INFOWAKAT

Police nationale : la 3e promotion prête pour le terrain

INFOWAKAT

Ça y est, le super Galian a les clefs de sa villa

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR