Actualité Burkina Société

Journée internationale de la jeunesse : Inciter les jeunes au civisme pour une prévention des violences

 

La Journée internationale de la jeunesse a été célébrée, ce vendredi 12 août 2016 à Ouagadougou, sous le haut patronage du premier ministre, Paul Kaba Thieba, la présidence du ministre en charge de la Jeunesse, Jean-Claude Bouda, et sous le parrainage de Sa majesté Larlé Naaba Tigré. 

 

Le parrain de l’édition 2016 de la Journée internationale de la jeunesse, le Larlé Naaba Tigré a invité ses filleuls à l’entreprenariat
Le parrain de l’édition 2016 de la Journée internationale de la jeunesse, le Larlé Naaba Tigré a invité ses filleuls à l’entreprenariat

« Education civique des jeunes, un instrument de prévention des violences », c’est sous ce thème qu’a été célébrée au plan national, la Journée internationale de la jeunesse (JIJ) qui a eu lieu, chaque 12 août.

Selon le ministre de la Jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles, Jean Claude Bouda, qui a également représenté le premier ministre à cette cérémonie, le choix du thème se révèle pertinent au regard du contexte marqué par la montée de l’incivisme ces derniers mois dans notre pays.

Ainsi, a-t-il expliqué que la thématique proposée pour la célébration de la Journée internationale de la jeunesse de cette année vient à point nommée en ce sens qu’elle permettra, non seulement aux jeunes de mener une réflexion approfondie du sujet, mais aussi et surtout, à eux autorités, de se pencher beaucoup plus sur les stratégies de promotion de renforcement de la cohésion et de la paix sociale.

Lire aussi: Jeunes ODD du Burkina Faso : «Aucun développement n’est possible sans l’implication de la jeunesse » 

En outre, le ministre en charge de la Jeunesse, Jean-Claude Bouda a révélé que la célébration de la JIJ sera marqué au plan national en plus de cette cérémonie, par une caravane citoyenne sur l’axe Dédougou-Fada N’Gourma et une conférence nationale sur le thème de la JIJ 2016. Au niveau régional, Jean Claude Bouda a expliqué que des conférences régionales et provinciales et des émissions radiophoniques seront animées, en plus de la campagne de reforestation qui sera faite.

A en croire le représentant des jeunes, Parfait Zongo, le thème est opportun au regard du contexte sociopolitique de notre pays. De ce fait, il a invité tous ses camarades jeunes, à travailler de sorte à être considérés comme une source de développement et non, comme un vecteur de troubles.

Quant au parrain de cette édition 2016 de la journée dédiée à la jeunesse, le Larlé Naaba Tigré, il a exprimé sa fierté d’être le parrain des jeunes. A l’entendre, il faut que les jeunes prennent l’engagement d’aller à l’auto-emploi dans les secteurs insaturés que sont le secteur de l’élevage et de l’agriculture. « On y gagne bien sa vie et on préserve sa dignité », a-t-il dit, avant de les réitérer sa disponibilité à les accompagner.

En rappel,  c’est en 1999 que l’Assemblée générale des Nations-Unies a désignée le 12 août pour la célébration annuelle de la JIJ. En ce sens, le Burkina Faso célèbre depuis 2006 cette journée dédiée à la jeunesse.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

 

ARTICLES SIMILAIRES

Région de l’Est : Une quarantaine d’hommes armés abattus, trois capturés dans la Tapoa

INFOWAKAT

Mali : Le président et le vice-président de la Transition ont prêté serment.

INFOWAKAT

Education : des Associations de parents d’élèves aident à construire des classes dans le Nahouri

INFOWAKAT

Diplomatie : Madame Nadieska Navarro Barro, nouvel ambassadeur de Cuba au Burkina Faso

INFOWAKAT

Burkina : Zida annule sa participation au congrès du MPS

INFOWAKAT

France : Attaque à l’arme blanche à Paris

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR