IMG 0537 1024x768
Actualité

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME 2015: L’implication des femmes dans le processus de développement

Dans le cadre des préparatifs du 8 mars 2015, marquant la 158e journée internationale de la femme, un colloque a été organisé à Ouagadougou ce mercredi 4 mars 2015 à l’intention de la gent féminine. Objectif : mettre en exergue le lien existant entre l’autonomisation économique et la formation professionnelle des femmes et proposer des nouvelles opportunités en identifiant des pistes d’amélioration de leur employabilité.    

« Autonomisation économique des femmes : accès à la formation professionnelle et à l’emploi ». C’est le thème qui fait l’objet d’échanges entre les différents acteurs et partenaires de promotion de la femme les mercredi 4 et jeudi 5 mars 2015 à Ouagadougou. Il s’agit notamment des acteurs du monde associatif, les ONG, les groupements féminins, les départements ministériels, les chefs de programmes et projets, les partenaires de coopérations bilatérales et multilatérales, et enfin le monde du secteur privé.

 Ces participants réfléchiront 48 heures durant sur la problématique de l’accès des femmes aux facteurs qui entravent le renforcement de leur participation au développement durable. Cette problématique sera analyser de façon approfondie afin d’inciter une participation active des femmes au processus de développement. En effet, l’on constate une absence quasi-totale des femmes dans les filières de formation scientifique due aux inégalités persistantes dans la répartition des tâches au détriment des femmes. Conséquence, les femmes évoluent en majorité dans le secteur informel qui est d’ailleurs très mal structuré. Une situation qui résulte sans nul doute du faible niveau de compétence des populations féminines, et plus catastrophique encore celles du milieu rural. IMG 0542 1024x768

Ainsi, la réflexion en vue de la définition des stratégies adaptées pour une autonomisation économique des femmes se veut salutaire pour les participants. Ces échanges devront accoucher des résultats concrets comme l’identification de nouvelles opportunités de formation professionnelle au profit des femmes, puis des propositions tangibles de pistes d’amélioration de l’employabilité des femmes. Des résultats qui seront accompagnés d’actions innovantes et structurantes pour faire de l’autonomisation économique des femmes une réalité.

Selon Nathalie SANDWIDI, secrétaire général du ministère de la promotion de la femme et du genre, il s’agit de « mettre l’accent sur la question de formation et financer les activités économiques des femmes ».

Noufou OUEDRAOGO 

ifaso.net

ARTICLES SIMILAIRES

Législatures au Burkina : de Arsène Yé Bongnéssan à Alassane Bala Sakandé

INFOWAKAT

Ministère des mines : Des irrégularités décelées dans la gestion des finances publiques de 2018

INFOWAKAT

Nécrologie : Bila Charles KABORE père du président du Faso n’est plus

INFOWAKAT

Sahel : Un missionnaire américain enlevé au Niger

INFOWAKAT

Pour l’inclusion de la femme dans la construction de la sécurité et paix, l’Association Development by Young People s’engage.

INFOWAKAT

Maouloud 2020 : la journée du 29 octobre déclarée chômée et payée

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR