A LA UNE Actualité Burkina Santé

Journée mondiale du diabète : « plus de 30 millions de diabétiques n’ont pas accès aux médicaments »

La journée mondiale du diabète (JMD) est célébrée chaque année le 14 novembre. Dans le cadre des activités, « Santé Diabète » a organisé une conférence de presse ce lundi 14 novembre 2022 à Ouagadougou pour parler de la maladie et les principales maladies non transmissibles.

Depuis 1991, date de son instauration, la Journée Mondiale du Diabète, organisée chaque 14 novembre, est le symbole d’une mobilisation collective pour mieux connaître la maladie, sa prise en charge et surtout les moyens de le prévenir. Ainsi, des millions de diabétiques n’ont pas encore accès aux médicaments et produits essentiels pour diabétiques, ni à des soins adéquats.

Une situation déplorable selon la cheffe de projet prévention appui à la société civile ONG Santé, Dr Josiane Bouda/Kaboré. « Plus de 30 millions de diabétiques dans le monde n’ont pas accès aux médicaments. Le problème est encore plus criard au Burkina à cause de l’insécurité. Le coût du traitement du diabète est très élevé. La conservation de médicaments est aussi problématique. Donc nous luttons un peu partout pour faciliter l’accès de soin à tous les diabétiques afin qu’ils puissent avoir leurs produits », a-t-elle indiqué.

Pour trouver une parade à cette problématique, la commémoration de la JMD 2022 est placée sous le thème « Accès aux soins du diabète ». Elle souligne que cette maladie inquiétante doit être prise au sérieuse.

« Nous appelons chaque personne individuellement à considérer que le problème du diabète est de plus en plus un danger pour nous tous. Chacun doit travailler à sa façon pour éviter l’avancée de cette maladie », toujours Dr Josiane Bouda/Kaboré.

Pour sa part, la directrice de prévention et du contrôle des maladies non transmissibles, Dr Emmanuelle Lamoussa Zouré a expliqué que la maladie est fortement liée à nos habitudes de vie. « Dans les pays où la moyenne d’âge de la population est élevée, c’est normal qu’il y ait beaucoup de maladies non transmissibles. Mais au niveau du Burkina nous avons une population jeune et avons malheureusement le taux de niveau très élevé de maladies non transmissibles notamment le diabète », a-t-elle raconté.

Par ailleurs, elle estime que la lutte contre le diabète passe par la mesure de prévention et des actions de dépistage. « On demande d’adopter une bonne hygiène de vie (manger peu gras, peu salé, peu sucré), ne pas consommer le tabac, ne pas consommer d’alcool, pratiquer une activité physique régulière et se faire dépister régulièrement », sensibilise-t-elle. Dans le cadre de la JMD « Santé Diabète » mène des séances de dépistage du diabète à travers le Burkina Faso et également des activités de sensibilisation.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le gouvernement de la transition va bientôt rembourser les salaires coupés pour fait de grève de 2019 à 2021.

INFOWAKAT

Sanmatenga : Des individus armés vandalisent le commissariat et la mairie de Mané

INFOWAKAT

Respect de la tranquillité publique : La police municipale procède à la fermeture de débit de boissons

INFOWAKAT

Ouagadougou : Deux (02) réseaux de présumés délinquants démantelés par la Police Nationale

INFOWAKAT

Coopération Sino-Burkinabè : Un festival au cœur de la relance économique dans un contexte de l’insécurité

INFOWAKAT

Burkina Faso : la France prête à revoire sa stratégie militaire

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR