A LA UNE Actualité Articles Burkina Société

Justice et paix sociale : « Notre combat est pour toutes les minorités qui sont stigmatisées » (A. Diaby)

Calebasse sur la tête avec divers messages de cohésion sociale et de justice, les militaires du mouvement femme debout et le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés observent expriment leur désarroi à travers un sit in face à l’injustice qu’ils disent subir. C’était ce samedi 22 juin 2019 au Tribunal de grande Instance.

La calebasse est un symbole de bienvenue pour toutes les communautés. Elle est utilisée pour servir l’étranger. « Aujourd’hui nous la portons en l’envers parce que ce qui doit servir de récipient pour la nourriture est vide. Sur les sites les déplacés n’ont plus à manger et cette calebasse est renversée pour signifier aux autorités que les déplacés meurent de faim. Le signe de bienvenue n’est plus parce qu’on a même plus de quoi servir l’étranger ».

Absa Diaby

Le Mouvement et le Collectif réclament justice pour les massacres de Yirgou et des provinces du Sanmatenga et du Soum avant de  parler de paix et de cohésion sociale.

La porte-parole du Mouvement femme débout, Absa Diaby invite le gouvernement à préciser que les éléments terroristes ne se trouvent pas dans une seule communauté. Elle estime que l’autorité doit employer des moyens pour que les exécutions sommaires s’arrêtent. Selon le mouvement, il y a des arrestations qui se font de façon illégale et sans suite.

Le mouvement femmes debout demande aussi gouvernement de prendre en charge les déplacés qui arrivent de différents sites. « Notre combat n’est pas pour les communautés peulhs mais pour toutes les minorités qui sont stigmatisées », s’exprime la porte parole du Mouvement femme débout.

Le choix du Palais de la justice pour le sit in n’est pas un hasard, c’est un symbole selon le Mouvement afin de mettre en évidence le manque de volonté de rendre justice. « Si la justice faisait son travail on ne serait pas dans l’injustice il y maintenant six mois !  Les coupables ont avoué leur crime n’ont pas été arrêtés et la justice est au courant de cela », argue Absa Diaby.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

REDACTION

Sport: Prejuce Nacoulma range ses madres.

REDACTION

Procès Thomas Sankara : La France a restitué l’ensemble des documents !

REDACTION

L’actualité de la semaine du 12 au 18 avril 2021 en bref

REDACTION

Entreprenariat : Des bouillons Bio cube made in Burkina

INFOWAKAT

Covid19-BF : 08 nouvelles guérisons à la date du 16 avril 2021

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR