A LA UNE Actualité Burkina Société

Justice : Le CSM affirme le besoin de complémentarité des autres pouvoirs pour l’indépendance de la justice

Le président du Faso a tenu une rencontre de travail ce jeudi 25 février 2021 avec le conseil supérieur de la magistrature. L’objectif de la rencontre statutaire est de faire le point des rendements des juridictions au cours de l’année écroulée, mais aussi de revenir sur textes le contexte et les réflexes pour le renforcement de l’indépendance de la justice Burkinabè.

La rencontre des magistrat avec le chef de l’état s’est articulée au tours du thème « la justice Burkinabè : entre besoin d’indépendance et besoin de complémentarité avec les autres pouvoirs ». A travers ce thème, il s’est agit de discuter sur la mise en pratique effective des textes sur l’indépendance de la justice Burkinabè.

En ce sens, le président du CSM a affirmé que des réglages sont nécessaires ; la seconde articulation du thème était relative aux réflexes que doit avoir le magistrat ; des réflexes qui cadrent avec la personnalité du magistrat. Selon le président du conseil supérieur de la magistrature, le magistrat à un rôle à jouer dans l’affirmation de l’indépendance de la justice. « on ne saurait rendre indépendant quelqu’un qui ne veut pas être indépendant ; si par contre, il veut être indépendant, il continuera à cultiver des réflexes qui lui mettront à l’abris de toute tentation » à t’il affirmé. La troisième articulation du thème consistait à revoir la question du contexte. Toute chose qui passe par l’accompagnement des autres pouvoirs.

Le président du Faso, Roch Kaboré à regretté d’entré de jeu dans son propos, la non tenue de cette rencontre à bonne date, due en partie au scrutin de novembre 2020. Il a affirmé pour se faire que les concertations seront organisées pour respecter ce cadre de rencontre. En tant que garant de l’indépendance de la justice, Roch Kaboré à de même affirmé l’engagement du gouvernement à avoir des dialogues fructueux et positifs avec le conseil supérieur de la magistrature, pour une justice équitable. Au cours de la rencontre, les difficultés auxquelles font face les magistrat dans l’exercice de leur fonction à refait surface. Elles sont d’ordre matérielles ; À cet effet le président Kaboré à soufflé que des solutions seront trouvées.

L’indépendance de la justice, une question qui nécessite une implication de tous

Quand à la question de l’indépendance de la justice Roch Kaboré à affirmé qu’elle doit être une quête permanente, ce qui impose d’avoir de l’amélioration au quotidien. Des imperfections signalées de part et d’autres, ont favorisé la prise d’ engagements pour corriger les imperfections afin d’avoir un état de droit.

Le président du conseil supérieur de la magistrature à de même fait cas des difficultés entre les acteurs au cours de l’année précédente, et dont l’une des résultantes à été les interruptions de travaux pour des causes diverses. Des difficultés qui sont par la suite rentrés dans l’ordre, et les acteurs ont poursuivi la mission.

Le président du conseil supérieur a fait un feedback sur la promesse du président du Faso au cours de son investiture qui affirmait: « une attention particulière sera accordée à la justice, rempart de notre vivre ensemble qui constitue un sujet de préoccupations pour bon nombre de Burkinabè. Tout les efforts seront entrepris pour permettre à la justice de vider les dossiers pendants et garantir une justice équitable pour tous dans notre pays ». Des propos qui ont suscités non seulement un regain d’espoir, mais qui est aussi vue comme une interpellation à l’endroit du Corps magistrale, selon le président du CSM.

Pour clore son propos, le président du CSM a affirmé que l’institution judiciaire souhaite n’avoir pour rôle que de « rendre la justice au nom du peuple Burkinabè et répondre ainsi aux attentes qui peuvent être les siennes », et cela en comptant sur l’appui du garant de la sécurité qui n’est autre que le président Roch Kaboré.

Alex SOME
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Santé : 15 millions de personnes recevront le vaccin anticovid

REDACTION

Sport: Prejuce Nacoulma range ses madres.

REDACTION

Procès Thomas Sankara : La France a restitué l’ensemble des documents !

REDACTION

L’actualité de la semaine du 12 au 18 avril 2021 en bref

REDACTION

Entreprenariat : Des bouillons Bio cube made in Burkina

INFOWAKAT

Covid19-BF : 08 nouvelles guérisons à la date du 16 avril 2021

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR