Actualité AFRIQUE Burkina

La FPU a construit, un réseau mondial de bâtisseurs de la paix

La Fédération pour la Paix universelle (FPU) a réuni du 08 au 10 Aout 2016, par une Conférence Internationale, les Dirigeants sur le Leadership et la Paix (ICL). Cette conférence se focalisera sur la recherche de solutions innovantes aux problèmes majeurs auxquels l’on fait face au niveau local, national, régional et mondial, du changement climatique à l’extrémisme idéologique, des catastrophes humanitaires aux conflits. Une session spéciale du programme ILC impliquera les parlementaires en fonction de différentes nations et sera l’opportunité de lancer l’Association internationale des Parlementaires pour la Paix.  Cette conférence a été président par le 4e vice-président de L’Assemblée nationale (AN), Ousséni Tamboura, représentant Salifou Diallo, président de l’AN.

Le Dr Raphaël Yao TCHIDIME, médecin-chercheur, Ethnobotaniste du Bénin
Le Dr Raphaël Yao TCHIDIME, médecin-chercheur, Ethnobotaniste du Bénin

L’UPF, fondée par le Dr Sun Myung Moon et le Dr Hak Ja Han Moon, est une ONG à statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). C’est un réseau mondial d’individus et d’organisations voués à l’édification d’un monde de paix centré sur les valeurs spirituelles et morales universelles. Cette confédération soutient également et promeut le travail des Nations Unies et la réalisation des ODD ainsi que la Décennie internationale du rapprochement des cultures de l’UNESCO. Par le biais de forums, séminaires, conférences, émissions de service et des initiatives de paix interréligieux, la FPU a construit, semble-t-il, un réseau mondial de bâtisseurs de la paix pour contribuer à un monde de paix durable, dans lequel chacun peut vivre dans la liberté, l’harmonie, la coopération et la prospérité. Ceci étant, le renouveau des Nations Unies reste l’objectif central pour la FPU. Il est temps pour l’humanité, selon la FPU, d’embrasser des valeurs universelles partagées, allant au-delà des différences d’idéologie, la race, la nationalité et la religion, et la poursuite d’une voie de la coopération mutuelle. De cette façon, la confédération estime qu’il sera possible de construire un monde de paix durable qui peut être légué aux générations futures. Cette Conférence Internationale des Dirigeants sur le Leadership et la paix s’inscrits dans le cadre d’une série de conférences Internationales sur le Leadership au niveau régionaux. Les participants à cette conférence ont exprimé leur engagement et leur volonté combien grande de construire dans leurs pays différents, un climat de paix.

Une vue du présidium à cette conférence sur la paix
Une vue du présidium à cette conférence sur la paix

Cependant, de l’avis du Pr Dioncounda Traoré, ancien président du Mali, la paix rime avec l’amour et le développement de chaque nation et donc, du monde entier. Un monde sans paix et amour ne connaitra pas, selon lui, de développement possible car, les trois aspects étant  liés. De ce fait, Dioncounda Traoré pense que l’on doit agir collectivement pour construire un monde de paix et d’amour afin de développer toutes les nations du monde entier.

A en croire le Dr Paterne Zinsou, Président du comité d’organisation et responsable de la FPU pour l’Afrique de l’ouest, les représentants des parlements de l’Afrique de l’ouest et du centre se sont réunis au Burkina Faso, « dans le cadre d’une réflexion stratégique pour faire une évaluation et faire des propositions objectives afin de traiter les défis majeurs qui rongent aujourd’hui la paix et qui ternissent la sécurité, l’unité et la fraternité qui nous a servi ». Pour ce faire, confit-il que les défis sont très nombreux. De ce fait, ceux qui feront l’objet des travaux et des communications seront orientés sur le changement climatique, les conflits humains, la montée galopante du terrorisme, etc.

Quant au Dr Raphaël Yao TCHIDIME, médecin-chercheur, Ethnobotaniste du Bénin, « il n’y a rien de plus beau et de plus important que d’être à cette conférence ». Pour lui, cette conférence lui permettra de cultiver la paix dans son pays et ce, avec toute la jeunesse. Il lance cependant un appel pressant « aux kamikazes qui ne cessent de s’éclater sous prétexte qu’ils iront au paradis », de cesser leur salle besogne car, dit-il, «  l’Afrique a besoin d’eux pour se développer ».

Armand Kinda                                                                      

Infowakat.net

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Fatimata SANOU/TOURE nommé Médiateur du Faso

INFOWAKAT

Sécurité au Burkina : De nombreux Ouagavillois approuvent la présence des chefs militaires sur le terrain des opérations !

INFOWAKAT

Concours de police municipale : les résultats d’admission

INFOWAKAT

Concours direct de recrutement de 70 élèves greffes : Appel de la liste d’attente

INFOWAKAT

Concours direct de recrutement de 30 élèves Secrétaires des greffes et parquets : Appel de la liste d’attente

INFOWAKAT

Situation nationale : “la pluie nous frappe, nous également on se frappe. Ce n’est pas intéressant”Tahirou Simboro du MPP

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR