A LA UNE Actualité Burkina

L’actualité de la semaine en bref

Vous avez été déconnectés cette semaine et vous n’avez pas pu suivre l’actualité nationale. Nous vous proposons un résumé des principaux titres qui ont fait la une des médias.

La semaine a débuté en coups de feux dans une attaque contre le détachement de Fourtouri au cours de laquelle 03 assaillants ont été abattus.

Quelques jours plus tard, pour appuyer l’effort de guerre du Burkina Faso, l’ambassade Japonaise a offert au Burkina des pick-up et des motos de patrouille et d’escorte. Ce matériel est la bienvenue au moment où les FDS ont besoin d’équipements pour endiguer le phénomène du terrorisme.

Toujours dans le prisme du terrorisme, les forces des défense ont abattu 32 terroristes et libérer des femmes retenues en exclaves sexuelles.

Au même moment une autre offensive est lancée par le gouvernement, mais cette fois ci contre les fake news sur la toile en produisant des démentis sur des rumeurs de couvre feux sur la ville de Ouagadougou. A ce propos le ministre de la sécurité avait annoncé lors de la dernière conférence du gouvernement: « Nous allons chercher tous ces fauteurs de troubles même s’ils sont dans des trous de souris ».

Le 16 novembre 2019,le chef d »Etat major général ds armées  dans une note adressée au lieutenant-colonel attaché de la défense près l’ambassade de France au Burkina, prévient que tout aéronef qui survolera le territoire sans permission sera considéré comme aéronef ennemi et traité comme tel. Cette décision survient après avoir constater que des appareils volants non identifiés ont été répertoriés sur le territoire nationale.

Répondant à l’appel du président du Faso, le groupe d’auto défense Dozo dans une declaration, dit être convaincue que le succès de la lutte contre le terrorisme passe par la mobilisation populaire dans distinction ethnique, de région ni de confession religieuse. <<L’union nationale des Dozos du Burkina qui regroupe des patriotes voudrait repondre favorablement au clairon du président. Nous nous engageons à mobiliser un milliers de combattants Dozos pour défendre notre patrie en tout temps et en tout lieu>>, affirme le président de l’union des Dodos du Burkina, Ali Konaté.

Et il ne sont pas seuls. Le réseau des commerçants a aussi manifesté son désir de répondre à l’appel du président.

Toujours au cours de cette semaine, l’activiste  Naïm Touré avait été interpellé par la police pour une enquête, puis relâché quelques jours sans que quelque chose ne soit retenu contre lui. Cet épisode a fait un le tour de la toile car les conditions de son interpellation sont jusque-là peu éclaircies.

Sportivement parlant le Burkina Faso vient de s’offrir une victoire ce dimanche 17 novembre 2019 face au Soudan du Sud sur un score de 2 buts à 1 dans le cadre des éliminatoires de la Can 2021. Cette victoire fait suite à un précédent match nul face à l’Ouganda.

Nafisiatou Vebama

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Buzz de la semaine : le dilemme de Pau

Infowakat MEDA

Santé : connaitre les 03 types de tatouage pour mieux les assumer

Infowakat MEDA

Compte rendu du Conseil des ministres du 6 décembre 2019

INFOWAKAT

Burkina : 68 milliards de dépenses fiscales accordés en 2018

Infowakat MEDA

Burkina : au moins 28 terroristes neutralisés au Nord

Infowakat MEDA

Burkina : La 5ème année du pouvoir de Roch sera capitale

Infowakat MEDA

1 commentaire

Avatar
Aime Bazie 17 novembre 2019 at 20 h 25 min

Merci pour tout mais relisez avant de poster

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR