A LA UNE Actualité Burkina Politique

L’actualité de la semaine en bref du 09 au 15 Août 2021

Vous avez manqué quelques informations au cours de la semaine du 09 au 15 Août 2021, Infowakat.net vous donne un aperçu de l’actualité de la semaine écoulée, des événements qui ont marqué l’actualité au niveau national et international.

Politique
Le chef de file de l’opposition politique(CFOP) Eddie Komboïgo a organisé une rencontre ce 13 août 2021 pour s’imprégner davantage sur les mesures prises par le gouvernement quant à la hausse des prix de certains produits de grande consommation. Le ministre du commerce et de l’industrie Harouna Kabore a répondu à l’appel.
Le sujet de la cherté des prix des produits de grande consommation était au centre des échanges ce vendredi au siège du chef de file de l’opposition politique(CFOP). Cela a été initié dans l’idée de trouver un consensus pour toucher du doigt ce problème qui répercute sur la vie du citoyen burkinabé.
Selon le ministre de l’industrie et du commerce Harouna Kaboré, les racines de cette augmentation se trouvent au niveau international. L’État Burkinabè a pris des mesures qui pourraient aider à sortir le pays de ce calvaire.
Tout d’abord, le pays limitera l’exportation des céréales pour ne pas subir la pression sur le plan de l’interne.
Par cette mesure, le gouvernement entend trouver une alternative pour maintenir les prix fixés au plan national.

Société
Depuis quelques mois maintenant, une pratique occulte sévit dans un cimetière de la capitale Burkinabè ; pratique décriée par plus d’un ! il s’agit d’un présumé vol de cadavres et la pratique de rituels de sacrifice au cimetière de Nagrin, sur la route de saponé. L’alerte a été lancée par le gardien dudit cimetière, dans l’optique d’attirer l’attention des autorités. Également mis au parfum de la situation, Infowakat.net est allé à la rencontre de ce dernier, le vendredi 06 août 2021, pour en savoir davantage.
« Oui c’est vrai ! » ; répond Boukary Takmoaga, à la question de savoir s’il est vrai que des corps sont déterrés du cimetière de Nagrin. C’est donc une information que confirme le gardien et le chargé à la propreté dudit cimetière. En effet selon ses dires, le vandalisme des tombes, le vol de cadavres et la pratique de sacrifice au sein du cimetière est une pratique courante depuis environs 10 ans. Seulement ces derniers mois, les tentatives auraient été de trop, poussant Boukary à dénoncer.

Le minaret principal de la vieille mosquée de Dioulassoba à Bobo-Dioulasso s’est complètement effondré ce vendredi 13 août 2021.
L’édifice réhabilitée en 2019 à hauteur de 500 millions de FCFA a vu son minaret principal écroulé ce vendredi au grand désarroi des populations de la ville de Bobo-Dioulasso.
La grande mosquée de Bobo Dioulasso a été construite au 19ème vers 1880 par imam Sakidi Gaoussou Sanou. La construction de la mosquée a pris une dizaine d’années selon les guides touristiques de la mosquée. Située au cœur de la ville de Bobo-Dioulasso, cette mosquée fait partie intégrante de la genèse de la ville en question. Elle porte en elle, une grande partie de l’histoire de la ville et du Burkina en général. Elle est un patrimoine reconnu par l’UNESCO qui constitue un repère à la fois religieux et culturel.

Sécurité
Durant 48 heures, les journalistes ont pris part, à Ouagadougou, à un séminaire de sensibilisation sur la cybercriminalité, organisé par la Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC). Ce fut une aubaine pour les hommes de médias de connaitre les missions la structure et apprécier la qualité de différentes communications.
Dans le but d’impulser une implication des médias nationaux dans la lutte contre la cybercriminalité en vue d’une réponse efficace la BCLCC a initié un séminaire du 10 au 11 Août 2021 au profit des journalistes. Le deuxième jour était basé sur différentes communications. Il s’agit entre autre, du mécanisme de signalisation en cas de Cybercriminalité, des infractions courantes et leurs modes opératoires ; éthique et utilisation professionnelles responsable des TIC.
Les communicateurs du séminaire n’ont pas aussi manqué de rappeler aux participants les dérives des technologies de l’information et de la communication (TIC). Pour Moussa Christian Zongo, commissaire principal de Police, ayant communiqué sur le mécanisme de signalisation en cas de Cybercriminalité, « les TIC sont de nos incontournables dans tous les secteurs d’activités ». Cependant, il invite toute personne à se protéger contre ses différentes dérives notamment les actes de cybercriminalité.

Le mois de juillet a été un mois assez fructueux pour la police nationale. Elle est intervenue dans 4 régions à savoir la région du Centre, des Hauts-Bassins, du Centre-Sud et du Centre-Ouest pour mettre fin aux activités malsaines de certaines personnes. Selon la division de la communication et des relations publiques de la police nationale, ces opérations leur ont permis d’avoir la main mise sur divers objets notamment 2 crânes humains, une somme de 2.400.000F CFA, 14 engins à deux roues, 9450 produits contrefaits, 35 kilogrammes de cannabis, des armes à feu, des armes blanches, des munitions, des téléphones portables, et du matériel mécanique.

L’audience du présumé terroriste Dicko Ousmane Moussa, précédemment prévu pour le lundi 09 Août 2021 et renvoyé à ce vendredi 13 août, s’est tenu dans l’après-midi. Trois chefs d’accusations sont portés contre lui. « L’association de malfaiteurs terroristes ; la détention illégale d’arme à feu; la dégradation volontaire de biens mobiliers et immobiliers ». A l’issue de la délibération, l’accusé a été reconnu coupable des faits, à lui reprochés.
Le récit des faits remonte à la nuit du 23 au 24 mars 2017, au cours de laquelle les membres du groupe terroriste Ansaro-Islam ont perpétré une attaque contre la station de pompage de la mine d’Inata, puis le château d’eau de ladite mine. Il s’agit d’individus armés se déplaçant en binôme sur des motos qui ont été considérés comme auteurs de l’attaque. Après leur forfait, les assaillants dans leur fuite ont abandonné un téléphone portable et des chargeurs contenants des munitions sur les lieux. Après les enquêtes faites, l’identité du proprio du téléphone a été attribuée à Dicko Ousmane Moussa.

La Rédaction
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Bobo/Éducation : Pas de frais scolaire pour les nouveaux élèves du préscolaire et primaire

REDACTION

Sécurité : Le Burkina Faso acquiert d’équipements et de véhicules de défense turcs

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours professionnel de recrutement d’élèves Inspecteurs de l’enseignement primaire et de l’éducation non formelle (ex Instituteurs Principaux), session 2021.

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours direct de recrutement d’élèves Techniciens supérieurs en génie civil, session 2021.

INFOWAKAT

Résultats d’admission aux concours directs de recrutement d’élèves:

INFOWAKAT

Sécurité : le nouveau commandant de la Force Barkhane chez le président du Faso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR