A LA UNE Actualité Burkina Société

Le budget de l’Etat : Qu’est-ce que c’est?

De nos jours, la notion du Budget de l’Etat est souvent mal perçue par certaines personnes. Or, il est important pour tout citoyen de savoir, ce que c’est que le budget de l’Etat. A travers cet entretien, Karim Korbéogo, inspecteur des impôts à la direction du centre des impôts de Ouaga II, donne plus de précision.

Selon l’inspecteur des impôts, le budget de l’Etat, en terme simple, est un document juridique qui est voté par l’assemblée nationale et signé par le président de la république. Pour lui, le budget décrit l’ensemble des comptes de l’Etat à savoir les recettes et les dépenses.

Autrement dit, il enseigne que le budget de l’Etat renvoi à un document établi par le gouvernement et par la suite voté au niveau de l’Assemblée Nationale qui prévoit et définit les dépenses et les recettes qu’il revient à l’Etat d’engager et de percevoir pour l’année à venir. Karim Korbéogo précise que le budget de l’Etat s’explique en terme de prévision.

Il s’agit des liquidités qui sont prévues, d’après lui. « Le budget est un état prévisionnel des dépenses et des recettes d’un Etat. C’est comme quelqu’un qui dit qu’il va cultiver et estime avoir de telle quantité au champ.

Et il se dit voilà ce que je vais dépenser dans le champ. Donc c’est quelque chose de prévision », a-t-il affirmé à titre d’exemple. Donc, le budget de l’État suit des règles précises de présentation et de vote qui permettent de retracer, de manière lisible et sincère, l’intégralité des recettes et des charges de l’État.

C’est pour cela que l’inspecteur des impôts, Karim Korbéogo évoque que le budget est la traduction exprimée en terme monétaire des différentes hypothèses concernant l’activité, l’exploitation, les investissements et les plans d’action envisagés au cours d’une période déterminée, correspondant à un exercice comptable.

« Le budget fait l’objet d’un suivi permanent pour s’assurer qu’il est respecté et de mesures correctrices si son exécution s’écarte de ce qui était prévu. Il peut faire l’objet de révisions, par exemple semestrielles ou trimestrielles, si les hypothèses de départ ont changé ou si le réalisé n’est pas conforme à la prévision initiale », a-t-il conclu.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

REDACTION

Sport: Prejuce Nacoulma range ses madres.

REDACTION

Procès Thomas Sankara : La France a restitué l’ensemble des documents !

REDACTION

L’actualité de la semaine du 12 au 18 avril 2021 en bref

REDACTION

Entreprenariat : Des bouillons Bio cube made in Burkina

INFOWAKAT

Covid19-BF : 08 nouvelles guérisons à la date du 16 avril 2021

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR