A LA UNE Actualité AFRIQUE Articles Burkina Economie

Le Burkina est leader des prises en charges sociales

Le Burkina est 1er de classe en matière d’investissement sociaux, selon le rapport sur l’indice de l’engagement Ouest Africain, à la réduction des inégalités publiée de l’ONG OXFAM. Dans ce dit rapport présenté vendredi 12 juillet 2019, il ressort que l’essor économique que connaissent les pays de l’Afrique de l’Ouest ne touche que 1% de la population. Ces inégalités sont plus frappantes dans la prestation des services publics comme l’éducation et la santé.

L’analyse du rapport a porté sur trois domaines à savoir, les dépenses publiques, la fiscalité et le marché du travail. A cela s’ajoute une analyse qui s’est faite sur les investissements de l’agriculture ainsi que le droit de l’accès de la terre.

L’indice sur les engagements des gouvernements a été déterminé en mesurant, comparant et classant les trois domaines. Et rapport à l’indice, « le Burkina Faso est à la 9e position parmi 15 pays. Il faut noter que l’Afrique est le moins exemplaire en matière de travail en termes de réduction des inégalités.  L’Afrique de l’Ouest a le carton jaune à ce niveau », affirme le directeur Pays OXFAM, Omer Kaboré.

Il y a une disparité sociale au niveau de l’Afrique de l’Ouest, par exemple au niveau des dépenses sociales, le Burkina Faso fait partie des tops 10 de l’Afrique et le premier de l’Afrique de l’Ouest en matière d’investissement et dépenses dans le secteur social.

Selon Omer Kaboré, les pays de la CEDEAO perdent 9,6 milliards de dollars à cause des avantages fiscaux offerts aux entreprises multinationales. Il estime que ce montant pouvait servir à construire 100 hôpitaux modernes et bien équipés chaque année.

Le citoyen est interpellé à prendre conscience que la lutte contre la pauvreté ne saurait se faire sans la lutte contre les inégalités. Par conséquent, il est impérieux qu’il y ait un engagement du politique pour une lutte efficace contre les inégalités.

Pour la structure, les inégalités relèvent d’un « choix politique et n’ont rien d’inévitable ». Ainsi des recommandations ont été faites par OXFAM aux pays de la CEDEAO pour venir à bout de ses inégalités. On peut retenir entre autres, l’allocation de 20% du budget national à des initiatives de renforcement de l’éducation publique universelle gratuite. L’adoption des programmes de protection sociale universelle au profit des populations les plus pauvres et l’accroissement des recettes fiscales en recueillant auprès des plus riches pour financer les services sociaux de base.

Elle propose aussi la révision des politiques relatives aux salaires minimum afin d’augmenter les salaires des 40% des salariés les plus pauvres.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Tribunal de l’actualité : Les étudiants invités à s’expliquer sur leur mécontentement

Infowakat MEDA

« Thomas Sankara ne mérite pas une statue faite à la hâte » (J. Rawlings)

Infowakat MEDA

ETO’O et DROGBA membres de la CAF

Infowakat MEDA

Décès de 11 personnes dans une unité de la police : Le président du Faso réagit

INFOWAKAT

Police nationale : la 3e promotion prête pour le terrain

INFOWAKAT

Ça y est, le super Galian a les clefs de sa villa

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR