A LA UNE Actualité Articles Burkina Sports

Le dopage, la bête noire à débusquer à tout prix

Le dopage en milieu sportif s’est invité dans les débats ce mardi 13 août 2019. Et de prime abord, aucun cas n’a encore été débusqué au Burkina.

Le coût d’un contrôle de dopage au Burkina s’élève à trois cents mille francs. Raison pour laquelle « on se contente d’un suivi médical » explique le Dr Ibrahim SERE. C’est ce qui pourrait aussi expliqué qu’aucun cas n’ait encore été découvert.

Selon un sondage fait par l’Agence Mondiale Antidopage en 2014, il ressort que l’athlétisme est le sport le plus touché par le dopage en milieu sportif. Ainsi un classement des dix sports les plus touchés se présente.

• L’athlétisme avec 248 cas
• Le culturisme avec 225 cas
• Le cyclisme avec 168 cas
• L’haltérophilie avec 143 cas
• Force athlétique avec 116 cas
• Le football avec 80 cas
• La lutte avec 50 cas
• La boxe avec 49 cas
• Le rugby avec 40 cas
• La natation avec 32 cas.

Dans le but de faire fortune, se faire plus de trophées, de nombreux sportifs se dopent. L’Agence Mondiale Antidopage (AMA) défini le dopage comme la présence de toute substance interdite dans l’organisme. En 1999, l’AMA a vu le jour dans l’esprit de promouvoir, coordonner et superviser la lutte contre le dopage dans le sport sous toutes ses formes.

Même si le dopage est interdit, il y a quand même la possibilité d’obtenir des autorisation d’Usage à des fins Thérapeutiques (AUT). Cette autorisation est délivrée en cas d’une maladie qui requiert la prise d’un médicament particulier. L ‘AUT donne alors la possibilité de suivre un traitement même si le traitement nécessite la prise des substances interdites. Cependant, tout sportif qui peut faire l’objet d’un contrôle du dopage doit demander une AUT avant de prendre un médicament interdit.

Le contrôle du dopage se fait de plusieurs manières selon la discipline, en football par exemple, le contrôle est effectué par tirage au sort où personne n’est prévu sur un éventuel contrôle. De plus, un carton rouge est obligatoirement suivi d’un contrôle positif.

Frédéric KAMBOU (Stagiaire)

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : les formulaires d’enrôlement pour le permis de conduire et les cartes grises sont gratuits

INFOWAKAT

Koutougou : Les corps des militaires tombés accueillis par des tirs en l’air

INFOWAKAT

Koutougou : Le GSIM revendique l’attaque

Infowakat MEDA

Attaque Koutougou : Le CFOP veut « des solutions ad ’hoc »

Infowakat MEDA

Nouvelles plaques et cartes grises : le deal des « Koksairs »

Infowakat MEDA

Rébellion au camp Guillaume OUEDRAOGO, une rumeur selon l’Etat Major

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR