A LA UNE Actualité Burkina Education Emplois

Liste des concours 2019 du MENA

Liste des différents concours 2019 pour le compte du Ministère de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation de la Promotion des Langues (MENA-PLN) : conditions de candidature, composition des dossiers, et administration des épreuves.

1. Instituteurs Adjoints Certifiés (élèves maîtres)

CONDITIONS DE CANDIDATURE

Peuvent prendre part à ce concours les candidats des deux (02) sexes, de nationalité burkinabè, âgés de dix-huit (18) ans au moins et de trente-sept (37) ans au plus au 31 décembre 2019, non atteints de surdité ou de bégaiement ou de tout autre handicap incompatible avec les activités pédagogiques, titulaires du BEPC ou d’un CAP d’Etat ou de tout autre diplôme reconnu équivalent à la date d’ouverture du concours et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’exercice de l’emploi postulé.

NB :

– Les personnes déjà engagées ou intégrées dans la fonction publique ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

– Les personnes admises à un concours et qui sont déjà en formation dans une école de formation professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

– Les personnes admises à un concours et qui sont déjà en formation dans une école de formation professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature est composé comme suit:

– une demande manuscrite revêtue d’un timbre fiscal de 200 francs CF A, adressée à Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale, datée et signée du candidat et donnant son adresse exacte y compris un numéro de téléphone ;

– une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ;

– un extrait d’acte de naissance ou toute autre pièce en tenant lieu ;

– une photocopie légalisée du diplôme requis ou de son attestation ;

– un certificat de visite et de contre visite datant de moins de trois (03) mois revêtue d’un timbre fiscal de 300 francs CFA attestant que le candidat n’est atteint ni de surdité ni de bégaiement.

En cas d’admission, le candidat sera invité à fournir des pièces complémentaires. Toutefois, l’admission n’est définitive qu’après un contrôle approfondi.

ADMINISTRATION DES EPREUVES

– Les candidats composent dans les centres dont relèvent les sites où ils ont déposé leur dossier. En outre, l’accès à la salle de composition est subordonné à la présentation du récépissé d’inscription et de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) ayant servi au dépôt du dossier.

– Les candidats sont informés que les déclarations de perte de CNIB ne sont pas acceptées.

Le concours comporte deux (02) phases :

1°/ La phase écrite comprend un test de niveau et un test psychotechnique, à l’issue de laquelle les candidats admissibles sont retenus pour subir les épreuves sportives et orales.

2°/ Les épreuves sportives et orale se déroulent dans le centre unique de Ouagadougou.

Les épreuves sportives portent sur une course de vitesse :

* 100 m pour les hommes
* 80 m pour les femmes

L’épreuve orale consiste en un entretien devant un jury

– Toute note inférieure à 10/20 aux épreuves sportives est éliminatoire.
– Toute note inférieure à 10/20 à l’épreuve orale est éliminatoire.

NB :

– Les candidats sont informés que les épreuves sportives sont obligatoires et aucune dispense n’est acceptée à l’exception de celle relative à l’état de grossesse dûment constaté par un médecin. Les personnes concernées seront soumises à une contre-expertise après leur admission.

– Les épreuves écrites comptent pour 60%, les épreuves sportives pour 20% et l’épreuve orale pour 20%.

– Les candidats admis subissent une formation à l’issue de laquelle, ils sont intégrés dans la Fonction Publique en qualité de fonctionnaire, et mis à la disposition du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation pour être affectés.

– Les candidats admis subissent une formation à l’issue de laquelle, ils sont intégrés dans la Fonction Publique en qualité de fonctionnaire, et mis à la disposition du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation pour être affectés.

NB :

– Tout candidat déclaré admis qui ne se présente pas à l’école de formation dans un délai de quinze (15) jours pour compter de la date de la rentrée scolaire, sera déclaré défaillant et remplacé par la liste d’attente.

– A la fin de la formation, tous les élèves seront soumis au tirage au sort pour les affectations dans les régions suivant l’expression des besoins.

2. Professeurs Certifiés de Collèges d’Enseignement Général

CONDITIONS DE CANDIDATURE

Peuvent prendre part à ce concours, les candidats des deux (02) sexes, de nationalité burkinabè, âgés de dix-huit (18) ans au moins et de trente sept (37) ans au plus au 31 décembre 2019, titulaires du diplôme requis à la date d’ouverture du concours et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’exercice de l’emploi postulé.

NB :

– Les personnes déjà engagées ou intégrées dans la fonction publique ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

– Les personnes admises à un concours et qui sont déjà en formation dans une école de formation professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

Sont autorisés les candidats titulaires des diplômes requis conformément au OPTION et NIVEAU DE RECRUTEMENT ci-après :

– Français/Anglais : DEUG II ou L2 en Lettres modernes ou en Anglais ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Français/Histoire-géographie : Lettres modernes, Histoire ou Géographie ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Maths/SVT : Mathématiques ou sciences de la vie et de la terre ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Maths/PC : Physiques ou en Chimie ou Mathématiques ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature est composé comme suit:

– une demande manuscrite revêtue d’un timbre fiscal de 200 francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, datée et signée du candidat et donnant son adresse exacte y compris un numéro de téléphone ;

– un extrait d’acte de naissance ou toute autre pièce en tenant lieu;

– une photocopie légalisée du diplôme requis ou de son attestation, ou de l’attestation indiquant la validation du niveau L2 du système LMD ;

– une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ;

– un certificat de visite et de contre-visite revêtu d’un timbre fiscal de 300 francs CFA et datant de moins de trois (03) mois, attestant que le candidat a une acuité visuelle normale ou après correction et n’est atteint ni de surdité ni de bégaiement.

NB : En cas d’admission, le candidat sera invité à fournir des pièces complémentaires. Toutefois, l’admission n’est définitive qu’après un contrôle approfondi.

ADMINISTRATION DESEPREUVES

Épreuve de spécialité coef: 4
Culture générale coef: 1

– Les épreuves sont notées de 0 à 20 et toutes notes inférieures à 07120 est éliminatoire.

– Les candidats aux options Mathématiques/Physique-Chimie, Mathématiques/Sciences de la Vie et de la Terre, Français/Anglais, Français/Histoire-géographie sont informés qu’ils composent dans chacune des spécialités.

– L’accès à la salle de composition est subordonné à la présentation du récépissé d’inscription et de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) ayant servi au dépôt du dossier.

– Les candidats sont informés que les déclarations de perte de CNIB ne sont pas acceptées. Par conséquent, il leur est recommandé de faire établir en double la photocopie légalisée de leur CNIB ayant servi au dépôt du dossier.

– La durée de la formation est de dix-huit (18) mois.

3. Professeurs Certifiés de Collèges d’Enseignement Technique

CONDITIONS DE CANDIDATURE

Peuvent prendre part à ce concours, les candidats des deux (02) sexes, de nationalité burkinabè, âgés de dix-huit (18) ans au moins et de trente sept (37) ans au plus au 31 décembre 2019, titulaires du DUT/BTS/DTS/ DEUG II ou L2 ou tout autre diplôme requis à la date d’ouverture du concours et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’exercice de l’emploi postulé.

NB :
– Les personnes déjà engagées ou intégrées dans la fonction publique ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

– Les personnes admises à un concours et qui sont déjà en formation dans une école de formation professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

Sont autorisés les candidats titulaires des diplômes requis conformément au OPTION et NIVEAU DE RECRUTEMENT ci-après :

– Construction mécanique : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en génie mécanique ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Fabrication mécanique : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en génie mécanique ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Electronique : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en génie électrique/ électronique en réseaux informatiques et télécommunications, génie électronique et informatique industrielle ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Electrotechnique : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en Génie électrique / Electrotechnique, électricité industrielle ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Maintenance industrielle : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en Maintenance industrielle ou de tout autre diplôme reconnu équivalent
– Froid et climatisation : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en froid et climatisation ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Génie-civil/Bâtiment/construction : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en Génie civil / Bâtiment /construction ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Génie-civil/Topographie : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en Génie civil/Topographie ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Elevage : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en élevage ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Agronomie : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en agriculture ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Informatique : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en informatique, réseaux informatiques et télécommunications ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Télécommunications : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en télécommunications, réseaux informatiques et télécommunications ou de tout autre diplôme reconnu équivalent

– Comptabilité – gestion : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en sciences économiques et de gestion option gestion ou finance comptabilité ou tout autre diplôme reconnu équivalent

– Agroalimentaire : DEUG II, L2, DUT/DTS, BTS en agroalimentaire ou tout autre diplôme reconnu équivalent

COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature est composé comme suit:

– une demande manuscrite revêtue d’un timbre fiscal de 200 francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, datée et signée du candidat et donnant son adresse exacte y compris un numéro de téléphone ;

– un extrait d’acte de naissance ou toute autre pièce en tenant lieu;

– une photocopie légalisée du diplôme requis ou de son attestation, ou de l’attestation indiquant la validation du niveau L2 du système LMD ;

– une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ;

– un certificat de visite et de contre-visite revêtu d’un timbre fiscal de 300 francs CFA et datant de moins de trois (03) mois, attestant

ADMINISTRATION DES EPREUVES

épreuve de spécialité coef: 4
culture générale coef: 1

– Les épreuves sont notées de 0 à 20 et toute note inférieure à 07120 est éliminatoire.

– Les candidats aux options Mathématiques/Physique-Chimie, Mathématiques/Sciences de la Vie et de la Terre, Français/Anglais, Français/Histoire-géographie sont informés qu’ils composent dans chacune des spécialités.

– L’accès à la salle de composition est subordonné à la présentation du récépissé d’inscription et de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) ayant servi au dépôt du dossier.

– Les candidats sont informés que les déclarations de perte de CNIB ne sont pas acceptées. Par conséquent, il leur est recommandé de faire établir en double la photocopie légalisée de leur CNIB ayant servi au dépôt du dossier.

– La durée de la formation est de dix-huit (18) mois.

4. Techniciens Supérieurs en Génie Civil

CONDITIONS DE CANDIDATURE

Peuvent prendre part à ce concours, les candidats des deux (02) sexes, de nationalité burkinabè, âgés de dix-huit (18) ans au moins et de trente-sept (37) ans au plus au 31 décembre 2019, titulaires du Baccalauréat série C, D, E, ou F ou de tout autre diplôme reconnu équivalent à la date d’ouverture du concours et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’exercice de l’emploi postulé.

– Les personnes déjà engagées ou intégrées dans la fonction publique ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

– Les personnes admises à un concours et qui sont déjà en formation dans une école de formation professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature est composé comme suit:

– une demande manuscrite revêtue d’un timbre fiscal de 200 francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, datée et signée du candidat et donnant son adresse exacte y compris son numéro de téléphone ;

– une photocopie légalisée du diplôme requis ou de son attestation ;

– un extrait d’acte de naissance ou toute autre pièce en tenant lieu ;

– une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité.

NB : En cas d’admission, le candidat sera invité à fournir des pièces complémentaires. Toutefois, l’admission n’est définitive qu’après un contrôle approfondi.

ADMINISTRATION DES EPREUVES

– Les candidats composent dans le chef-lieu de région dont relèvent les sites où ils ont déposé leur dossier. En outre, l’accès à la salle de composition est subordonné à la présentation du récépissé d’inscription et de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) ayant servi au dépôt du dossier.

– Les candidats sont informés que les déclarations de perte de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) ne sont pas acceptées. Par conséquent, il leur est recommandé de faire établir en double la photocopie légalisée de leur CNIB ayant servi au dépôt du dossier.

– Les épreuves du concours consistent en un test de niveau et en un test psychotechnique à l’issue desquels les candidats sont déclarés admis par ordre de mérite dans la limite du nombre de postes à pourvoir.

– La durée de la formation est de vingt-et-un (21) mois.

5. Professeurs Certifiés des Collèges d’Enseignement Général et Technique : option Education Physique et Sportive (EPS)

CONDITIONS DE CANDIDATURE

Peuvent prendre part à ce concours, les candidats des deux (02) sexes, de nationalité burkinabè, âgés de dix-huit (18) ans au moins et de trente sept (37) ans au plus au 31 décembre 2019, titulaires du baccalauréat série D ou C ou de tout autre diplôme reconnu équivalent à la date d’ouverture du concours et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’exercice de l’emploi postulé.

– Les personnes déjà engagées ou intégrées dans la fonction publique ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

– Les personnes admises à un concours et qui sont déjà en formation dans une école de formation professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.

COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature est composé comme suit:

– une demande manuscrite revêtue d’un timbre fiscal de 200 francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, datée et signée du candidat et donnant son adresse exacte y compris un numéro de téléphone ;

– un extrait d’acte de naissance ou toute autre pièce en tenant lieu ;
– une photocopie légalisée du diplôme requis ou de son attestation ;

– une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ;

– un certificat de visite et de contre-visite revêtu d’un timbre fiscal de 300 francs CFA et datant de moins de trois (03) mois, attestant que le candidat a une acuité visuelle normale ou après correction et n’est atteint ni de surdité ni de bégaiement.

NB : En cas d’admission, le candidat sera invité à fournir des pièces complémentaires. Toutefois, l’admission n’est définitive qu’après un contrôle approfondi.

ADMINISTRATION DES EPREUVES

Le concours comporte des épreuves écrites et des épreuves physiques et sportives.
Les épreuves écrites se déroulent selon les horaires ci-dessous:
– biologie coef: 3
– culture générale coef: 2

Les épreuves physiques et sportives (coef: 02) portent sur :
une course de 100 m et une course de 1000 m pour les hommes; une course de 80 m et une course de 800 m pour les femmes;
un saut au choix ;
une gymnastique au sol.

NB :

– Une moyenne au moins égale à 12/20 est exigée aux épreuves physiques et sportives.

– Les épreuves écrites sont notées de 0 à 20 et toute note inférieure à 07/20 est éliminatoire.

– Les candidats sont informés que les déclarations de pertes de CNIB ne sont pas acceptées. Par conséquent, il leur est recommandé de faire établir en double la photocopie légalisée de leur CNIB ayant servi au dépôt du dossier.

– Les candidats sont informés que les déclarations de pertes de CNIB ne sont pas acceptées. Par conséquent, il leur est recommandé de faire établir en double la photocopie légalisée de leur CNIB ayant servi au dépôt du dossier.

– L’admission définitive se fait sur la base de la moyenne des notes des épreuves physiques et sportives et de celle des épreuves écrites.

– La durée de la formation est de quatre (04) ans.

ARTICLES SIMILAIRES

ONEA : Perturbation de la desserte en eau dans certains quartiers de la ville de Ouagadougou

INFOWAKAT

Carrière de Borodougou : site touristique ou désastre écologique ?

Infowakat MEDA

Affaire BDU-BF : la galère des 25 licenciés

Infowakat MEDA

Problèmes sanitaires : les solutions du MIDE

Infowakat MEDA

Fada : « Obar Goini » (Le chef n’est plus »)

Infowakat MEDA

Dj Arafat : de Yôrôbô à Daishi, un parcours très controversé

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR