Actualité Technologie

Lutte contre la cybercriminalité : les magistrats du palais de justice de Ouagadougou outillés pour en faire face

La Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) en partenariat avec les tribunaux du palais de justice de Ouagadougou, organise un séminaire de sensibilisation des magistrats et greffiers du palais de justice de Ouagadougou aux « enjeux de la protection des données personnelles et de la vie privée des citoyens à l’ère du numérique ». Ce séminaire se déroule à Ouagadougou ce mardi 28 juin 2016.

« Aucune personne n’est, de nos jours, à l’abri des actes cybercriminels, quel que soit son statut, son rang ou l’état de ses connaissances », a lancé Marguerite Ouédraogo/Bonané, présidente de la CIL. Si de nos jours la cybercriminalité avance à grand pas dans le monde entier, force est de constater que les initiatives pour l’affronter ne manquent pas. La lutte contre cette nouvelle forme de criminalité impose  donc que de « nouvelles approches soient développées et que toutes ses dimensions soient maitrisées », a-t-elle reconnu. Dans l’optique de protéger les données des justiciables en justice, la CIL entend informer et sensibiliser les magistrats aux droits des personnes dont les données sont utilisées. « Notre mission aujourd’hui c’est de les informer et de les sensibiliser aux droits des personnes dont les données sont utilisées », a confié marguerite Ouédraogo/Bonané. A l’en croire, la protection des données couvre tout le territoire. Par conséquent, tous les Burkinabé sont concernés par cette protection. Elle révèle que ce séminaire ouvert aux magistrats permettra à ces derniers de protéger les données des justiciables comme le stipule « notre loi ».

Des communications qui seront faites dans ce séminaire

Plusieurs communications seront faites durant ce séminaire. En substance, une communication sera faite à l’intention des magistrats pour leur faire connaitre le cadre juridique et institutionnel des données personnelles au Burkina Faso. Une autre sera de leur faire connaitre la communication sur l’enquête judiciaire et la protection des données personnelles face à  l’enquête judiciaire. Aussi, la formation sur l’utilisation de l’internet et des réseaux sociaux leur sera-t-elle donnée.

Vu l’importance de ce séminaire qui est focalisé sur les acteurs de la justice, Dieudonné Manly, Conseiller Technique du ministère de la justice, accorde un peu plus de crédit à l’ordre du jour quand il affirme qu’ « aujourd’hui la cybercriminalité a pris de l’ampleur et il va falloir outiller les magistrats afin qu’ils puissent faire face à ce phénomène ». Aussi, pense-t-il que les thèmes choisis sont bien réfléchis et que ces thèmes vont, à son avis, « permettre aux magistrats de faire face à la cybercriminalité ».

Armand Kinda

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

La France lance un satellite militaire dernière génération

INFOWAKAT

La Turquie expulse l’ambassadeur français pour son soutien à un opposant politique

INFOWAKAT

Fespaco 2021: L’étalon d’or de Yennenga revient à la Somalie

INFOWAKAT

Politique : Blaise Compaoré appelle à la retenue suite à la suspension de 03 camarades du CDP

INFOWAKAT

Namounou: Des écoles incendiées par des HANI

INFOWAKAT

Boucle du Mouhoun: 01 soldat blessé dans une attaque à Djibasso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR