A LA UNE Actualité

Lutte contre le terrorisme: il faut une réforme sécuritaire

En marge de la commémoration de l’anniversaire de l’assassinat du président SANKARA, un panel a été animé par le Comité international du Mémorial Thomas SANKARA sous le thème «  Comment vaincre le terrorisme par la mobilisation populaire ? » dans la soirée du 15 octobre. A cette question les avis des trois panélistes se diversifient. 

Le président du CDR, Pierre OUEDRAOGO fait remarquer que la privatisation de la lutte est un danger pour la nation. Pour lui, on constate que « sur le terrain, il y a une invasion territoriale et si on reste sur la définition du terrorisme, nous faillirons ». Il pense que la guérilla ne peut pas être combattue par une armée seule. Les actions non militaires sont un volet important de lutte contre le terrorisme.

Le deuxième panéliste  Jean-Pierre Bayala affirme que le G5 Sahel ne peut pas aider à combattre le terrorisme. «  La première chose contre le terrorisme, c’est le renseignement et éviter le sensationnel qui est dévastateur » dit-il. Le panéliste note que le Burkina Faso est dans une situation qui appelle à la réforme sécuritaire. Ce qui nécessite la justice et un esprit communautaire.

Pour Abdoulaye Barro, pour vaincre le terrorisme, il faut appeler les citoyens à un redressement moral des forces de sécurité. Or les burkinabè semblent être divisés. « Il faut combattre les créateurs de la doctrine Djihadistes et il appartient aux politiques d’insuffler cette énergie ».

Le ministre d’Etat, Simon Compaoré se dit être en phase avec tout ce qui a été dit au cours du panel. «  La question n’est plus posée en terme de ce que les militaires peuvent faire mais, sur l’implication de tout un chacun. Pendant la révolution, les jeunes vont au front se faire recenser. C’est cet instinct de conservation et de défense que nous devons réveiller » a t-il indiqué à la fin du panel.

Nafisiatou Vebama

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Communiqué d’ouverture concours professionnel de recrutement de 10 élèves greffiers, session 2020

INFOWAKAT

Meurtre De Georges Floyd : l’Union Africaine condamne le drame

Jordan MEDA

Covid-19 : Le DG de la Police Nationale rappelle aux usagers de la route, l’obligation du port du cache-nez.

INFOWAKAT

Education : 04 syndicats refusent d’accompagner le gouvernement

Jordan MEDA

Covid19 Burkina : Claudine Lougué offre 80 lave mains à Stanislas Ouaro

Jordan MEDA

Covid19 Burkina : 00 nouveau cas, 01 nouvelle guérison

Jordan MEDA

1 commentaire

Avatar
NIAMBO 16 octobre 2019 at 22 h 55 min

Courage a nos FDS malgré qu’il n’ y a pas d’arme forte et de qualité , ils nous montre leur capacité technique !! Nous , population consciente sommes prêt a vous soutenir avec la dernière énergie !

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR