A LA UNE Actualité Articles Burkina Société

LUTTE CONTRE LE TERRORISME : les éditeurs de presse publique à la recherche de solutions

Faire face à la menace terroriste dans les productions médiatiques. C’est dans ce contexte que se tient forum de haut niveau du Groupement des éditeurs de presse publique de l’Afrique de l’Ouest (GEPPAO). La cérémonie d’ouverture de ce forum a eu lieu ce 20 juin en présence du président du Faso, et du ministre de la communication et de relations avec le Parlement, porte-parole du Gouvernement.

« Le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest : entre contraintes sécuritaires et devoirs professionnels ». C’est explicitement sous thème que se tient ce forum de haut niveau à Ouagadougou.

Le président du Faso a, dès l’entame du forum, reconnu l’importance des hommes et femmes de médias pour le rôle qu’ils jouent dans la lutte contre le terrorisme. Il a aussi salué l’initiative du GEPPAO et souhaité que l’issue de ces travaux jetteront les bases d’une presse qui construit et renforce la cohésion sociale et le vivre-ensemble.

Le président du Faso lors de son discours d’ouverture

Venance Konan, Directeur général de Fraternité Matin et président du GEPPAO, a déclaré que ce forum est pour dire « à ces bandes terroristes  qu’elles ont déjà perdu car nous, hommes et femmes de médias, hommes et femmes de bonne volonté tout court, ne nous laisseront pas arracher notre liberté d’expression et de presse si chèrement acquises ».

« Comment assurer la couverture médiatique des actes terroristes sans faire le jeu de ceux qui sèment la peur ? Comment exercer sa liberté d’information sur le terrorisme sans entraver des services d’intervention et dans le respect des victimes ? Quels sont les défis pour les journalistes ? Quels rapports les journalistes devraient-ils avoir avec les autorités ? Comment s’organiser pour mieux adresser ce phénomène ? » Ce sont entre les questions auxquelles les hommes et femme de média se sont donner pour devoir de répondre.

Le président de la commission de l’UEMOA, représenté par Filiga Michel Sawadogo, a aussi salué l’initiative du GEPPAO. Il a noté que « ce forum représente une opportunité pour nous pays sahéliens, de nous rapprocher, de discuter et de partager nos expériences afin de trouver des solutions à la crise sécuritaire qui nous préoccupe depuis plusieurs années ».

Le Groupement des éditeurs de presse publique de l’Afrique de l’Ouest (GEPPAO) a vu le jour le 11 décembre 2014 à Abidjan, par le biais par les premiers responsables d’organes de presse écrite d’Etat , lors d’une Assemblée générale constitutive l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Tribunal de l’actualité : Les étudiants invités à s’expliquer sur leur mécontentement

Infowakat MEDA

« Thomas Sankara ne mérite pas une statue faite à la hâte » (J. Rawlings)

Infowakat MEDA

ETO’O et DROGBA membres de la CAF

Infowakat MEDA

Décès de 11 personnes dans une unité de la police : Le président du Faso réagit

INFOWAKAT

Police nationale : la 3e promotion prête pour le terrain

INFOWAKAT

Ça y est, le super Galian a les clefs de sa villa

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR