A LA UNE Actualité Articles

Mali : 11 morts et 124 blessés dans des affrontements entre policiers et manifestants.

Le calme ne s’est toujours pas tout à fait installé dans la capitale malienne, Bamako après les manifestations du vendredi dernier. Les affrontements se poursuivent entre les manifestants anti-pouvoir et la police. Le bilan actuel est de 11 morts et 124 blessés. Des partis politiques appellent à la démission du premier ministre Boubou CISSE.

Le bilan des manifestations contre le régime du président Ibrahim Boubacar KEITA s’est alourdi. Il est passé à 11 morts et 124 personnes blessées à la date du 13 juillet 2020. Après la marche du vendredi dernier qui avait déjà dégénérée avec un mort et l’assemblée nationale saccagée, les dissidents au parti au pouvoir ont continué leur marche en avant pour faire plier l’échine au président KEITA. C’est en tentant de contenir les manifestants, qu’il y a eu un affrontement entre les forces de l’ordre.

Dans leurs manifestations, les opposants au régime IBK ont également saccagé dimanche 12 juillet 2020, une maison appartenant au parti du président au pouvoir. La décision du président de dissoudre la cour constitutionnelle n’aura pas calmé les ardeurs et certains partis politiques à l’image de la CODEM de Housseini Amion GUINDO, demandent la démission du premier ministre, BOBOU CISSE «  pour donner une chance au consensus ». Ils ont également dénoncé «  les atteintes aux biens publics et privés et l’usage disproportionné de la force.

Le PARENA de Tiébélé DRAME, lui, a déploré l’utilisation de la Force Spéciale Antiterroriste (FORSAT) contre les manifestants.

L’ Union Africaine a quant à elle condamné l’utilisation des armes létales contre les manifestants.

Avec NORDSUD JOURNAL 
Siaka CISSE (stagiaire)

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Côte d’Ivoire : le fauteuil ou le peuple

Jordan MEDA

COVID19-BF : 04 nouvelles guérisons à la date du 06 août 2020

INFOWAKAT

Liban : la population en colère manifeste contre le gouvernement

INFOWAKAT

Sécurité : le Burkina est comme une « fenêtre brisée », mais l’espoir demeure

Jordan MEDA

Attaque du marché de bétail de Namoungou : « nous ne faillirons pas », selon le président du Faso..

INFOWAKAT

ECONCOURS 2020 : PAIEMENT PAR MOBICASH

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR