Actualité

Mali : arrestation du chef djihadiste d’Ansar Eddine Sud, Souleymane Keïta

Les services de renseignements maliens ont annoncé jeudi l’arrestation de Souleymane Keïta, chef d’Ansar Eddine Sud, , il y a quelques jours près de la frontière mauritanienne. Il a été transféré mercredi 30 mars à Bamako.

« Souleymane Keïta, le cerveau des attaques terrorises de 2015 dans le sud du Mali, a été interpellé par les forces spéciales de la DGSE malienne il y a quelques jours à la frontière mauritanienne, et transféré mercredi à Bamako », a déclaré à l’AFP, une source de sécurité malienne, le 31 mars.

Souleymane Keïta est le chef de la katiba (unité combattante) Khalid Ibn Walid, l’une des franchises d’Ansar Eddine dans le sud du Mali, plus connue sous le nom d’ »Ansar Eddine Sud ».

Il aurait formé peu après l’intervention militaire française en janvier 2013 , un groupe de 200 personnes dans le Sud, sa région d’origine. Son groupe était accusé d’être à l’ origine des attaques dans les localités maliennes de Fakola et Misséni, non loin de la frontière ivoirienne, et d’implication dans des actes terroristes à Bamako.

 

Son arrestation, vers la localité de Sokolo, dans la région de Ségou (sud) a été notamment permise grâce à l’arrestation d’un de ses alliés il y a quelques mois dans le centre du Mali, selon une autre source de sécurité. D’après cette même source, Souleymane Keïta s’apprêtait à regagner Tombouctou (nord) pour rejoindre probablement Iyad Ag Ghaly, le chef du groupe islamiste Ansar Eddine, dans la région de Kidal (nord-ouest).

 

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda après la déroute de l’armée face à la rébellion à dominante touareg, d’abord alliée à ces groupes qui l’ont ensuite évincée.

Ces jihadistes ont été dispersés et en grande partie chassés par l’intervention militaire internationale, qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, malgré la signature en mai-juin 2015 d’un accord de paix entre le camp gouvernemental et l’ex-rébellion, censé isoler définitivement les jihadistes.

 

La redaction 

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Concours direct de recrutement de 36 auditeurs de justice, session 2021 : Les résultats définitifs

INFOWAKAT

Economie : La Covid-19 a enrichie les riches et augmenté le degré de la pauvreté dans le monde

INFOWAKAT

Burkina : la Primature en deuil

INFOWAKAT

Astuce : Comment soigner les pieds qui ‘’puent’’ ?

REDACTION

Insécurité au Burkina : les élections municipales en 2022 encore menacées !

INFOWAKAT

CAN 2021 au Cameroun : le Burkina Faso va jouer son destin contre l’Ethiopie ce soir

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR