A LA UNE Articles Burkina Dossier COVID-19

Mesures sociales COVID19 : « le milieu rural n’est pas oublié par les mesures »

Le ministre de l’eau et de l’assainissement, Ambroise Niouga Ouedraogo s’est prononcé sur les mesures sociales d’accompagnement dictées par Rock Kaboré en cette période de pandémie. En ce qui concerne le secteur de l’eau, Ambroise Niouga Ouedraogo a laissé entendre dans un communiqué que des concertations sont en cours avec les différentes municipalités et associations pour la mise en œuvre de la gratuité et a fait savoir de même que les zones rurales ne sont pas oubliées.

« Des concertations sont donc en cours entre le ministère, l’association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) et les délégataires, pour une mise en œuvre diligente de la mesure de gratuité sur tout le territoire national ».  Ce sont là les mots du ministre à travers son communiqué.

La mise en œuvre des mesures de gratuité de l’eau, annoncée par le président du Burkina Faso, Rock Marc Kaboré, ne couvraient pour l’heure que les zones urbaines pour des raisons de « facilité et de diligences de mise en œuvre ».

En effet pour le ministre la mise en œuvre des mesures dans les villes ne pose pas de problème car « il n’y a qu’un seul délégataire, l’ONEA, qui a pour partenaire les 446 349 abonnés particuliers actifs et les 3486 bornes fontaines actives ». Ainsi, contrairement au milieu urbain, l’application des mesures dans les zones rurales  ne peut se faire de la même manière car la distribution de l’eau est assurée par les communes à travers un contrat avec les fermiers.

 « Au total on compte 1 293 adductions d’eau potable simplifiées (AEPS)/ Poste d’Eau autonomes (PEA), totalisant environ 5 172 bornes fontaines dont 37% sont géré par 14 délégataires parmi lesquels des ONG et 63% par les communes », a dit Ambroise Niouga, en précisant que le milieu rural n’est pas oublié, un certain nombre de mesures en cours d’exécution vont les impacter.

En ce qui concerne les 58 140 pompes à motricité humaine, le ministre affirme que l’exploitation se fait sous la forme de vente de la ressource ou par cotisation des usagers regroupés en associations d’usagers. Les fonds ainsi recueillis servent à l’entretien et la maintenance des équipements.

Il conclut en rassurant les citoyens que les populations des milieux rurales ne sont pas oubliées dans les mesures sociales du président, ni de la politique de l’eau et de l’assainissement.

NBK

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 23 septembre 2020

INFOWAKAT

Burkina : la fonction publique ne doit pas être “le seul élément de débouché pour la jeunesse” (Rémi Dandjinou)

Jordan MEDA

Politique/Election : Luc Tiao en lice pour les législatives

Jordan MEDA

Législatives/ UNIR-PS : Me Bénéwende Sankara compte sur la liste nationale

Jordan MEDA

Banfora : un stock de 56.720 préservatifs épuisé en une journée (RAJS)

Jordan MEDA

Banfora : le parquet requiert 05 ans de prison le gendarme Edouard Youl

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR