A LA UNE Actualité Articles Burkina Economie

MINEFID : Le problème du fonds commun résolu mais pas celui du logiciel

Le 24 avril 2019 les agents du ministère de l’économie des financements et du développement ont repris du service. Pour justifier cette grève qui ne disait pas son nom, ceux-ci prétextaient un « problème de connexion » pour travailler à la hauteur de « 25% ». Si la question du fond commun semblait être le fond du problème, tous espèrent qu’avec le décret pris au conseil de ministre du 24 avril sur les primes d’encouragement des agents réglera définitivement la question. En attendant une équipe de Infowakat.net est allée faire le constat dans un guichet de la ville de Ouagadougou hier et aujourd’hui.

Le moins que l’on puisse dire c’est que les visages des agents ne brillent pas au service de la direction des impôts du centre Ouaga 8. Les choses tâtonnent encore mais l’essentiel est que le travail ait normalement repris. C’est en tout cas l’avis des contribuables venus s’acquitter de leur devoir même si les files peinent à « avancer ». Manou Tapsoba, venu payer sa taxe de résidence afin d’établir un certificat de résidence pour compléter son dossier de formalité de son entreprise à la maison d’entreprise confie qu’ « il y a un mois » qu’il attend pour cela. En effet chaque fois, on lui affirmait que c’est un problème de réseau.

Toujours selon M. Tapsoba, arrivé le matin du 24 avril au guichet, tout et cherchant à savoir pourquoi « la grève a pris tant de temps », le caissier lui dira : « nous ne sommes jamais allés en grève car tous les jours nous étions là pour travailler ».

Ce fut à notre tour de tenter d’entrer en contact avec des agents sur place. Après quelques refus, un d’entre eux accepte nous dire rapidement qu’en réalité, en plus du problème de connexion soulevé et expliqué par nos confrères de l’Observateur Paalga dans leur parution du jour, c’est « le logiciel qui plante ». D’où la lenteur dans les files d’attente au niveau du service d’établissement des enregistrements de certificats de résidence.

La coordination des syndicats du ministère de l’économie et des finances affirme pour sa part qu’elle parlera en temps opportun.

Aristide OUEDRAOGO (Stagiaire)
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le chef du village de Kelbo assassiné

Infowakat MEDA

Faso Attiéké : le nom d’entreprise et le label sont différents (F. Bassono)

Infowakat MEDA

Burkina / Sécurité : « Ne vous laissez pas embobiner par ceux qui prédisent tout le mal pour le Burkina Faso » (Gal Minoungou)

Infowakat MEDA

11 décembre 2019 : le présent se nourrit de l’histoire (Roch Kaboré)

Infowakat MEDA

Le Maire de Ouagadougou est désormais le Naaba SONRE de ZOMNOGHO.

INFOWAKAT

Tenkodogo 2019 : l’histoire racontée à travers des vieilleries

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR