A LA UNE Actualité Burkina Culture Divertissement

Miss Burkina 2019 : la Miss est rentrée avec la couronne mais les journalistes avec la colère.

La salle de conférence de Ouaga 2000 a abrité la finale nationale de MISS BURBINA édition 2019. La candidate Flora wendlasida Danielle a remporté haut les mains l’édition 2019.

Notre reine de beauté en plus de la couronne a empoché la somme de dix millions cinq cents mille FCFA (10.500.000). Comme gadgets, elle a bénéficié d’un smartphone, 200,000 FCFA de crédit de communication, un an de connexion et un voyage aux États-Unis pour prendre part au Festival Ouaga New York (FONY).

Tout était beau, la salle rayonnait de sourire qui débordait les lèvres de nos reines de beauté. L’ambiance était vivante pour les invités qui ont pris part à l’évènement. Si tout s’est bien passé selon le comité d’organisation, il faut dire que du côté des journalistes c’était la croix et la bannière.

Ayant pris part, pour la majorité à la cérémonie suite à une invitation, les journalistes n’ont pas eu la main libre pour travailler.

Disposant de leurs badges, ceux ci non seulement n’avaient pas de place à leur dédier, mais étaient systématiquement empêchés de s’avancer pour des prises de vue. « Ce sont les instructions que nous avons reçu » a déclaré l’un des policiers de faction.

Mécontents, certains journalistes comme TIBAFOURI MADIEGA ont quitté la salle pour avoir senti ses droits violés. Nombreux sont ceux qui sur la toile ont lancé que celui a été expulsé.

Mais dans un poste publié sur sa page Facebook MADIEGA écrit : « Je n’ai jamais été expulsé de la Salle. On m’a manqué de respect et je suis rentré chez moi. On a voulu me déplacer de force et je n’ai pas apprécié la manière. C’est une expulsion ça ? Je vous informe que j’ai été invité officiellement pour la couverture médiatique ».
Seuls les journalistes chargés du direct avaient le champ libre ce jour.
Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les journalistes vivent de telles situations lors de cérémonies auxquelles ils sont invités.

Sié Frédéric KAMBOU

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Koutougou : Les corps des militaires tombés accueillis par des tirs en l’air

INFOWAKAT

Koutougou : Le GSIM revendique l’attaque

Infowakat MEDA

Attaque Koutougou : Le CFOP veut « des solutions ad ’hoc »

Infowakat MEDA

Nouvelles plaques et cartes grises : le deal des « Koksairs »

Infowakat MEDA

Rébellion au camp Guillaume OUEDRAOGO, une rumeur selon l’Etat Major

Infowakat MEDA

Santé reproductive: Mieux former pour mieux impacter

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR