A LA UNE Actualité Articles Burkina Société

« Nos parcelles… ou la mort »

Frustration, colère et indignation. C’est ce qui se dégage de l’atmosphère de la conférence de presse organisée ce 14 mai 2019 par la section Bogodogo de la coalition des associations de défense pour le droit au logement (CADDL). Pourtant, malgré la colère, les membres de la CADDL ont décidé de marcher pacifiquement le 16 mai prochain sur le premier ministère pour faire entendre à un niveau supérieur, leurs préoccupations.

La récente sortie médiatique le 07 mai dernier du ministre de l’urbanisme et de l’habitat n’aura pas laissé de marbre la CADDL. Maurice BONANET expliquait ce jour qu’aucune autorisation de lotissement n’avait été donnée aux promoteurs immobiliers et que les communes qui avaient été récemment loties sont celles qui n’en avaient jamais connues. Chose que Moussa Konkobo, porte-parole de la coalition réfute en prenant pour exemple « l’arrêté du 31 décembre 2018 signé par le ministre lui-même autorisant des lotissements dans la commune de Saaba, de Koubri, et de Tangui-Dassouri ».

Moussa KONKOBO

Pour la CADDL, cette marche prévue a pour objectif de protester contre entre autres les tracasseries juridico-policières incessantes à l’arrondissement 10 ; 11 et 12 (pour ne citer que ceux-là), les promesses non tenues du président qui assurai pouvoir apurer le passif foncier urbain en « 6 mois » et les déguerpissements tous azimuts des zones non loties de Bobo-Dioulasso et de Tenkodogo.

Pour ce qui est des résultats des commission d’enquête la CADDL note que le ministre « ne veut pas s’en prendre aux môgô puissants ». Car de ces résultats il ressort clairement que des gens « ont volé des parcelles, disposant ainsi de dizaines alors que certains en cherchent une seule pour se loger ».

Pire « des parcelles ont été attribuées à des enfant de 10 ans alors que des citoyens résidents depuis des années n’en ont pas eu ».
Jouir du droit au logement, c’est ce que demande la CADDL.

Mais le « silence et les manœuvres dilatoires du pouvoir MPP ont montré qu’il n’est pas prêt à apporter de gré une solution sérieuse au problème de logement ».

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Tribunal de l’actualité : Les étudiants invités à s’expliquer sur leur mécontentement

Infowakat MEDA

« Thomas Sankara ne mérite pas une statue faite à la hâte » (J. Rawlings)

Infowakat MEDA

ETO’O et DROGBA membres de la CAF

Infowakat MEDA

Décès de 11 personnes dans une unité de la police : Le président du Faso réagit

INFOWAKAT

Police nationale : la 3e promotion prête pour le terrain

INFOWAKAT

Ça y est, le super Galian a les clefs de sa villa

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR