Actualité Société

Organisation internationale de la francophonie : Environ 400 millions de F CFA en soutien au FESPACO

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a organisé le lundi 27 février 2017, à Ouagadougou, une conférence de presse. L’objet de cette rencontre avec les hommes de médias, était d’échanger avec eux, sur ses efforts à soutenir le cinéma africain.

Mme Youma Fall, directrice du département langue française, culture et diversités de l’OIF

A cette 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), fait partie des partenaires privilégiés. En effet, au cours d’une rencontre avec la presse, la directrice du département langue française, culture et diversités de l’OIF, Youma Fall a annoncé que l’organisation soutient 19 films et séries de 12 pays africains. Il s’agit de 6 longs-métrages de fiction, 10 documentaires et 3 séries.

A l’en croire, le financement de ces œuvres aurait coûté 400 000 euros, soit environ 265 millions de F FCFA. Mme Fall a informé que l’OIF soutient également la biennale du cinéma panafricain, par un accompagnement direct des activités de 100 milles euros et le parrainage du Palmarès des poulains de Yennenga. Et d’indiquer aux journalistes, que la dotation du palmarès des poulains de Yennenga passera de 10 000 euros à 15 000 euros, contrairement aux années précédentes.

Par ailleurs, Mme Youma Fall a révélé que l’OIF a engagé des innovations en faveur du cinéma et de l’audiovisuel. Le fonds image de la francophonie passe de 1 millions d’euro par an, au lieu de 800 000 euros. Elle a précisé que ce fonds sera désormais reparti à parts égales entre 2 commissions que sont la commission cinéma-fiction et la commission documentaire-séries.

La directrice du département langue française, culture et diversités a informé que l’OIF accompagne aussi les structures de distribution pour l’accès des marchés et les télévisions à travers les doublages. Avant de signaler que son organisme soutien les Etats dans la définition d’un cadre règlementaire qui prend en compte la promotion du cinéma et des infrastructures. « Une culture sans infrastructure n’est que vent qui passe », a dit Mme Fall pour paraphraser le Pr Joseph Ki-Zerbo.

Pour matérialiser l’intérêt que l’Organisation internationale de la francophonie accorde au cinéma, Mme Fall a annoncé que la présidente de l’organisation, Michaëlle Jean, fera le déplacement de Ouagadougou dans les jours à venir, pour échanger directement avec les festivaliers, afin de mieux cerner les réalités du monde du cinéma africain.

Nadège Compaoré
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

CAN 2021: L’Egypte élimine la Côte d’Ivoire au bout du suspense et se qualifie en quart de finale

INFOWAKAT

Coup d’État au Burkina : le MPP exige la libération de Roch Kaboré

INFOWAKAT

Burkina : 08 OSC annoncent prendre acte du coup d’Etat

INFOWAKAT

Mali : le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA rejette le calendrier proposé par la transition

INFOWAKAT

Entrepreneuriat : Il faut savoir prendre des risques en entrepreneuriat, selon Witbyanda Fax Assami Ouédraogo

REDACTION

Burkina/Coup d’Etat 2022: L’UAS appelle ses sympathisants à rester vigilants

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR