A LA UNE Articles Burkina Société

Ouagadougou/Rayongo : chambre de passe et école se disputent l’électricité

L’histoire se déroule à Rayongo, un quartier de l’arrondissement 11 de Ouagadougou. Un différend entre le maire de l’arrondissement et un de ses amis, qui plus est se trouve être le responsable d’un établissement dans la zone. En effet, le maire de l’arrondissement aurai décidé de priver ledit établissement d’électricité, tandis qu’il en offre à ‘‘une chambre de passe’’. Les habitants de la zone eux n’ont plus leurs mots à dire car ayant interpeller à plusieurs reprises le maire pour avoir l’électricité, sans gain de cause.

Le motif de la non électrification de l’établissement serait dû au fait que l’emplacement de l’établissement ne respecte pas la règlementation en vigueur, d’après le maire. En effet depuis 2017, Sougrinooma Zongo, fondateur du groupe scolaire RAGNAGNE-WENDE, et tout les riverains étaient devenus des clients favoris de la mairie ; l’enceinte de la mairie était devenu un lieu de défilé pour demander l’électrification. À leur grande surprise, l’ouverture d’un autre établissement cette fois-ci non scolaire, composé de buvette et de chambres de passage, bénéficie de ce jus tant convoité.

Selon les enquêtes menées, il y a anguille sous roche dans cette affaire. En effet l’installation du groupement scolaire serait aux encablures d’un autre établissement scolaire, « le complexe scolaire le temple du savoir WEND PANGA », qui cette fois-ci serait la propriété du maire de l’arrondissement. Ainsi donc c’est une concurrence qui se passe, d’autant plus que le groupe scolaire RAGNAGNE-WENDE enregistrerait plus d’élèves que celui du maire.
Pour se défendre, le maire affirme que la décision de ne pas électrifier le groupe scolaire n’est ni discriminatoire, ni prise dans le sens de nuire. De ses affirmations, les demandes de branchement sont gérées par les services techniqses ; il ne fait donc qu’apposer sa signature, sans même savoir d’où vient la demande. Il a profité pour faire savoir son ignorance de l’existence d’une maison close qui aurait reçu de l’électricité.

À noter que le maire de l’arrondissement et Sougrinooma Zongo, était amis ; amitié qui aurait amené Mr Zongo, tâcheron de formation, à offrir ses services au maire pour la construction de deux salles de classe, pour une somme de 1 million 100 mille FCFA. Mr Zongo n’est pourtant entré qu’en possession d’une partie de son argent. Dans l’attente du reste, d’une valeur de 950 000 FCFA, celui-ci aurait convoqué le maire au commissariat de Ouaga 2000 pour se faire payer. Le maire a refusé de s’exprimer sur l’affaire, prétextant être en déplacement.

Le maire sous-tend de même que cette affaire est un « non-évènement » qui ne devrait pas susciter l’attention particulière d’un média !

Avec Le Reporter
NBK
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Covid19 Burkina : le centre de traitement de Pissy ouvert

Jordan MEDA

Sécurité : la tenue verte n’est pas exclusive au RSP

INFOWAKAT

Covid19 : L’OMS suspend temporairement les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine

INFOWAKAT

12 peuls morts à Tanwalbougou : L’UNDD préconise la saisine de la CPI

INFOWAKAT

Burkina : Les catholiques présentent leur vœux de l’Aïd El Fitr aux musulmans

INFOWAKAT

Astuce : Cinq raisons pour ne pas dormir sur le ventre ou le côté

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR