20 Mai, 2019 @ 20:59

La troisième conférence épiscopale régionale de l’ Afrique de l’Ouest (RECAO-CERAO) se tient du 14 au 20 mai 2019 à Ouagadougou. Cette conférence est une occasion de réflexion sur comment redonner du souffle à l’action missionnaire et contribuer au développement intégral de la région. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mardi en présence des autorités du pays ainsi que des évêques, des cardinaux et des archevêques.

Venus de seize pays de la sous-région, les évêques se sont réunis pour réfléchir sous le thème « La nouvelle évangélique et le développement humain intégral dans l’Eglise famille de Dieu en Afrique de l’Ouest ».

Ce thème selon le président de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou s’inscrit parfaitement dans les idéaux de la CEDEAO et entre en droite ligne dans la volonté des chefs d’Etat et de gouvernement de promouvoir le développement humain dans la paix et la cohésion sociale.

Le chargé d’affaire de la nonciature apostolique au Burkina Faso, Luca Caveada exprime sa joie de voir les pasteurs de l’église réunis pour réfléchir sur le thème qui est d’actualité.

Pour le président de la CEDEAO, un des objectifs qui est la contribution au développement humain, à la paix, cohésion sociale et la stabilité de notre région est une initiative excellente dans la mesure où les conclusions pourront être sources d’enrichissement pour la CEDEAO.

« Les évêques ne sont pas des extraterrestres pour vivre dans un monde idyllique mais, ils vivent la réalité de nos populations », s’exprime le cardinal Paul Philippe Ouédraogo. Pour lui, c’est providentiel que l’assemblée se tienne là pour qu’ensemble ils puissent s’approprier la réalité tragique du peuple pour apporter leur modeste contribution en synergie avec les autorités civiles, administratifs, politiques et les autres confessions religieuses.

Cardinal Paul OuédraogoLe président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré salue la tenue de cette 3e Assemblée au Burkina Faso. Il considère cela comme un acte de solidarité et le thème qui va être abordé concerne la démocratie, la bonne gouvernance, et les questions de l’employabilité de la jeunesse.

Roch Kaboré rappelle que la lutte contre l’insécurité est commune et que chacun doit y mettre du sien pour ramener le bon vivre. « Nous devons tous nous y mettre et être soudé pour montrer que le Burkina Faso va rester debout jusqu’à ce que l’extrémisme violent, l’intolérance quitte le pays ».

La conférence épiscopale régionale Afrique de l’Ouest (RECAO-CERAO) a été créée le 07 décembre 2007 à Abuja. Elle contribue à l’unité des évêques.

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

Tags: ,

0 Comments

Leave a Comment

A LA UNE

LE REPORTER

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

PUBLICITE

NEWSLETTER

FACEBOOK

PUBLICITE

PUB

PUB

Partenaires Media

Infowakat Group SARL

Infowakat

GRATUIT
VOIR