Actualité Aigri Dose Articles Burkina

Parti de la renaissance nationale, PAREN :  Laurent BADO adresse une mise en garde indirecte à Abdoul Karim SANGO

Laurent BADO

Depuis le dernier remaniement ministériel qui a vu la reconduction de Paul Kaba THIEBA au poste de Premier ministre, Laurent BADO, le fondateur du PAREN, ne s’était pas publiquement exprimé sur la formation de la nouvelle équipe gouvernementale. Son parti qui est membre de l’actuelle majorité présidentielle avait décidé, à la surprise générale, de proposer une nouvelle personnalité en remplacement de l’ancien ministre de la Culture. Ce qui avait suscité de nombreux commentaires au sein de l’opinion nationale.

Laurent BADO, le fondateur du PAREN, assume totalement le limogeage de Youssouf SAWADOGO du gouvernement dirigé par Paul KABA THIEBA.  Dans l’entretien accordé à nos confrères de la télévision Burkina Info, il ne mâche pas ses mots pour qualifier l’ingratitude supposée de celui-là même qui était il y a encore quelques semaines, l’un de ses plus proches collaborateurs.

L’universitaire à la retraite en a profité au passage pour adresser une mise en garde indirecte à Abdoul Karim SANGO, l’actuel ministre de la Culture. Ce dernier aurait tout intérêt selon BADO, à bien méditer le sort réservé à ses deux prédécesseurs.  Une manière de dire que désormais, au PAREN, c’est bien lui.

Pour le reste, il laisse tomber, tel un couperet, que « le noir est maudit, non pas par dieu (mais) c’est lui-même qui se maudit ». Promettant dit-il d’envoyer 100000F à Donald TRUMP, le président américain pour ses propos controversés concernant certains pays africains qualifiés de « pays de merde. »

Jules SIMON

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : au moins 07 personnes tuées à Barsalgho par un groupe armé

Infowakat MEDA

Economie: Trading, 50.000 comptes bancaires gelés

REDACTION

Burkina : 04 militaires et 01 policier dans deux attaques simultanées

Infowakat MEDA

Buzz de la semaine : La crise de la RTB en français facile

Infowakat MEDA

Liberté de la presse : malgré la situation sécuritaire, « les journalistes font du bon travail » (Pr BALIMA)

Infowakat MEDA

Burkina : un étudiant arrêté pour incitation à la haine

Infowakat MEDA

1 commentaire

Made 21 mars 2018 at 9 h 53 min

Rentrer dans votre chambre et reflechisser un peu. Vous verrai wue le noir est maudit.

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR