A LA UNE Actualité Articles Burkina Culture

Patrimoine mondial : tout est fin prêt pour la conquête

Le dossier du Burkina Faso, étant de « très belle facture après examen » a été approuvé par les 23 experts venus de 13 pays. C’est ce qu’on peut du moins retenir de la réunion des experts Africains du groupe 5A du comité du patrimoine mondial  tenue du 10  au 13 juin 2019.

Les experts Africains

Cette réunion a permis de « mettre tous les représentants de l’Afrique au même niveau d’information pour aller à Bakou à la 43e session du comité du patrimoine mondial », affirme le secrétaire général (SG) du ministère de la culture, Lassina Simporé.

Les participants ont examiné tous les dossiers qui seront en compétition cette année à Bakou. L’état du patrimoine mondial en Afrique a aussi été analysé et des propositions ont été faites pour un meilleur sort du patrimoine en Afrique.

Partant du constat qu’il y a des pays qui n’accordent pas assez de ressources pour la gestion du patrimoine, « il faut donc  sensibiliser les autorités sur la nécessité de la conservation du patrimoine, outiller les cadres à même de travailler sur ce patrimoine culturel et faire un lobbying auprès de certains partenaires qui peuvent mettre des ressources à la disposition des pays Africains », indique Lassina Simporé.

Lassina Simporé (à gacuhe)

Le Burkina Faso a donc procédé à une documentation  de tous ce qui est site métallurgique en Afrique et dans le monde et dégagé ce que les sites burkinabé ont de plus que ces sites. Une  stratégie a été également déterminée pour faire inscrire le site le site lors de la 43e session du comité du patrimoine mondial. « Donc  l’un dans l’autre nous pensons que la victoire est attendu à Bakou », martèle le SG du ministère de la culture.

« Nous avons discuté des moyens qu’il faut utiliser pour encourager les différents pays d’Afrique à présenter des dossiers bancables pour qu’ils puissent passer lors des sessions du comité du patrimoine mondial », ajoute le directeur général du patrimoine culturel, Vincent SEDOGO.

Rappelons que le Burkina Faso est le seul pays Africain à présenter pour cette année 2019, un bien au comité du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit de la métallurgie ancienne de fer.

La 43e session du Comité du patrimoine mondial se tiendra du 30 juin au 10 juillet 2019 à Bakou en Azerbaïdjan.

Nafisiatou Vebama

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Tribunal de l’actualité : Les étudiants invités à s’expliquer sur leur mécontentement

Infowakat MEDA

« Thomas Sankara ne mérite pas une statue faite à la hâte » (J. Rawlings)

Infowakat MEDA

ETO’O et DROGBA membres de la CAF

Infowakat MEDA

Décès de 11 personnes dans une unité de la police : Le président du Faso réagit

INFOWAKAT

Police nationale : la 3e promotion prête pour le terrain

INFOWAKAT

Ça y est, le super Galian a les clefs de sa villa

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR