Actualité Ecomedia

PNDES : « Nous n’avons pas une minute à perdre », dixit Paul Kaba Thiéba

 

Dans le cadre du PNDES, le premier ministre du Burkina Faso, Paul Kaba Thiéba a rencontré les partenaires techniques et financiers, ce lundi 23 janvier 2017, à Ouagadougou.

Le premier ministre Paul Kaba Thiéba

1 mois après la conférence de Paris sur le Plan national de développement économique et social (PNDES), Paul Kaba Thiéba continue les concertations avec les partenaires techniques et financiers (PTF). Selon le chef du gouvernement burkinabè, nous rentrons maintenant dans la phase d’opérationnalisation du PNDES. De ce fait, il a laissé entendre qu’il était donc normal que le gouvernement se situe avec les partenaires sur la manière de mobiliser les intentions de financement qui ont été annoncés lors de la conférence des partenaires du Burkina Faso pour le financement du PNDES. « Il faut que nous parlions le même langage sur la manière donc de sélectionner les projets, d’implémenter les reformes structurelles qui doivent être remise en œuvre dans le cadre du PNDES », a-t-il dit.

Le représentant des PTF, Cheick Kanté

Ensuite, Paul Kaba Thiéba a soutenu que le but de cette réunion était de s’entendre avec les partenaires, sur les méthodes à mettre en pratique afin de travailler de manière intelligente et efficace sur ces questions de la mise en œuvre des reformes structurelles et également sur les questions de financement des projets structurantes qui sont retenus dans le cadre du PNDES.

Lire aussi : CONFERENCE DE PARIS SUR LE PNDES : SUCCES ANNONCE MAIS ATTENTION A LA DESILLUSION.

« Avant que l’argent ne commence à rentrer, il faut que les conditions soient réunis », a lancé le chef du gouvernement, pour mobiliser les troupes. Et d’ajouter que : « c’est pour cela que nous n’avons pas une minute à perdre ».

A en croire Cheick Kanté, représentant des PTF, il y a 14 cadres sectorielles de dialogue qu’ils animent avec le gouvernement, ce qui  va permettre de dérouler de façon pratique et opérationnel, les projets et programmes sur le terrain. En outre, le représentant des PTF a expliqué qu’ils ont également discuté des 83 projets prioritaires pour lesquelles certains ont déjà des études de faisabilité. « Il est extrêmement important qu’après Paris, que les populations commencent à voir les impacts de ces financements annoncé », a souhaité Cheick Kanté.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Procès Thomas Sankara et 12 autres : « Sincèrement j’ignorais qu’on partirait faire un coup d’État et prendre la vie d’innocentes personnes» Elysée Ilboudo

INFOWAKAT

Centre Est : un braquage à main armée au marché de Lalgaye

INFOWAKAT

Concours directs de la magistrature session 2021 : les dates d’administration des épreuves

INFOWAKAT

Ouagadougou : la police nationale a saisi plus de 3000 bidons d’huile de vidange contrefaite

INFOWAKAT

Procès Thomas Sankara et 12 autres : L’affluence baisse de plus en plus!

INFOWAKAT

Politique: Le parti de Saran Séré Sérémé quitte la majorité pour l’opposition politique 

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR