21 Mai, 2019 @ 1:56

Le mouvement Burkinabè des droits humains et des peuples (MBDHP) tire la sonnette d’alarme sur la situation sécuritaire. Un rapport produit par le MBDHP contredit la version des faits selon laquelle l’armée aurait « neutralisé » 146 terroristes à Kain, Banh et Bomboro, dans un communiqué de l’Etat Major général des armées publié le 04 février 2019.

Selon Chrysogone Zougmoré, président du MBDHP,  » Il relève de ce que nous avons pu constater sur le terrain qu’il y a eu des cas d’exécution sommaire sur au moins 60 personnes sur les 146 annoncés dans le communiqué d’état major (…) nous déplorons donc que sous le prétexte d la lutte contre le terrorisme on en vient à poser des actes qui peuvent aggraver la situation parce que si vous regardez la liste des victimes que nous avons recensées, ce sont des personnes qui portent essentiellement des patronymes essentiellement peulh ».

Tags:

0 Comments

Leave a Comment

A LA UNE

LE REPORTER

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

PUBLICITE

NEWSLETTER

FACEBOOK

PUBLICITE

PUB

PUB

Partenaires Media

Infowakat Group SARL

Infowakat

GRATUIT
VOIR