Infowakat | Polémique autour de la visite de Macron : « Ni la France, ni Macron ne sont les ennemies du Burkina Faso », déclare Bénéwendé Sankara
mercredi 17 janvier 2018
Categories

Polémique autour de la visite de Macron : « Ni la France, ni Macron ne sont les ennemies du Burkina Faso », déclare Bénéwendé Sankara

La visite du président français Emmanuelle Macron au Burkina Faso, alimente les débats au sein de l’opinion publique. Le samedi 25 novembre 2017, ce sont les responsables de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) qui se sont prononcés sur cette visite. Après avoir fustigé ceux entendent manifester le jour de l’arrivée de Macron, ils ont appelé la population à réserver un accueil chaleureux au président français.

Bénéwendé Sankara porte-parole de l’APMP

« Depuis l’annonce officielle de l’arrivée de monsieur Emmanuelle Macron, des associations et des syndicats tombent bas le masque politique pour crier haut leur sentiment anti français confondant les lieux et les époques ». C’est par cette déclaration que Bénéwendé Sankara porte-parole de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle s’est attaqué à ceux qui ne sont pas sur la même longueur d’onde que leur regroupement sur l’arrivée du président français.

Pour les responsables de l’APMP, l’attitude des OSC et des syndicats sont des pratiques rétrogrades qui méritent d’être condamnées. «  Comment ne pas élever une vive protestation et condamner tous ces agissements moyenâgeux qui discréditent notre pays et infantilisent notre peuple » s’est d’abord interrogé Bénéwendé Sankara avant de répondre que « l’APMP ne peut tolérer un débat rétrograde et démagogique qui n’a d’autre visée que mettre la restauration de forces anti progressistes ou d’extrémisme ».

Lire  aussi : Arrivée d’Emmanuel Macron à Ouagadoudou : « C’est un honneur pour nous de recevoir le président français »  Alpha Barry

L’Alliance des partis de la majorité présidentielle pense qu’il serait mieux de recevoir le président français, écouter son discours avant de le juger. A en croire maitre Sankara ceux qui s’opposent veulent imputer une responsabilité à Macron dont il n’est pas directement responsable. A Ce propos dit-il « Ils veulent lui faire porter le chapeau de l’esclavage, l’impérialisme, le néo colonialisme et bien d’autres». Autre reproche qui est fait à la France s’avère être la levée du secret défense dans le cadre du dossier Thomas Sankara. Là aussi Bénéwendé Sankara l’un des avocats du dossier estime que le président Français Emmanuel Macron est irréprochable sur la question. D’ailleurs dit-il « Emmanuel Macron avait 9 ans quand le Président Thomas Sankara a été assassiné. Pourquoi alors le condamner sans autre forme de procès ?»

Si certains jugent inopportune l’arrivée de Macron, les responsables de l’APMP voient en cela une opportunité. A cet effet, ils ont égrené un certain nombre de préoccupations qui seront abordées avec le président Macron. « Les questions de développement, l’extradition de François Compaoré, la levée du secret défense dans l’affaire Thomas Sankara, le problème Lybien » tels sont les problèmes auxquels les responsables de l’APMP pensent trouver des solutions avec l’arrivée de Emmanuel Macron.

Lire aussi : Arrivée de Emmanuel Macron au Burkina Faso : la Coalition Ditanyè au Président français Emmanuel Macron

En prélude à l’arrivée du président français un communiqué du ministre de l’éducation nationale indique que les établissements scolaires seront fermés du 27 au 28 novembre 2017 jour de l’arrivée de Macron. Si les dirigeants de l’APMP estiment que cette décision vise à bien accueillir le président français, ils pensent aussi que cela pourrait dissuader ceux qui veulent manifester car pour eux « les élèves constituent une couche facilement mobilisable ».

Quoi qu’il en soit, la machine de la visite du président français a bel et bien démarré et Emmanuelle Macron est attendu à l’aéroport de Ouagadougou le lundi 27 novembre à partir 22h 25minutes.

M’pempé Bernard HIEN
Infowakat.net

Laisser un Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INFOWAKAT.NET