A LA UNE Actualité Brèves Burkina Politique

Politique: Le MPC quitte le navire de la majorité

Le Mouvement pour le progrès et le changement (MPC) annonce sa démission ce 10 septembre 2020, de l’Alliance des partis politiques de la majorité présidentielle (APMP). Le MPC se fait compter parmi les partis de l’opposition et affirme soutenir Zéphirin Diabré pour les élections du 22 novembre 2020.

Pour le MPC, ce divorce intervient parce que le pouvoir du président a fait du Burkina Faso un « épicentre d’horreurs ». Il déplore le fait que leur proposition ne soit pas prise en compte dans la gestion du pays. « Lorsqu’on n’est pas écouté, lorsqu’on est lésé, alors il y a un moment où on doit prendre son destin en mains et c’est ce qu’on fait », indique Claude Ouédraogo.
<<Le 21 octobre 2015, nous avons soutenu le candidat Roch Kaboré parce que nous croyions que fort de ses 26 ans d’expérience, il réussirait à bâtir un Burkina de paix et de prospérité. Les espoirs de l’insurrection populaire, que nous avons espéré voir le MPP porter, ont été écrasés dans la pire gouvernance que ce pays ait connue>>, affirme Claude Ouédraogo, président du MPC.
Le Mouvement pour le progrès et le changement fait remarquer que les résultats des cinq ans de gestion du pouvoir montrent qu’il n’y a pas d’avenir pour le Burkina Faso avec le parti au pouvoir.
Selon le MPC, ce sont cinq ans de pouvoir marqués par une insécurité grandissante, des déplacés internes et une crise alimentaire qui touche plus de 3 millions de burkinabè.
« Nous ne voulons plus être témoin de ces dérives qui n’ont pas de fin et c’est pour cela que nous avons décidé de quitter pour ne pas être comptable de ce qui va arriver. Nous avons commis l’erreur de ne pas chasser toute la classe politique du parti au pouvoir d’avant. Ce sont eux qui sont revenus au pouvoir et qui sont en train d’amener l’amalgame au pays », clame le président du MPC.
Pour le parti politique MPC, il avait emprunté le mauvais chemin et il décide de rompre tout lien, se lier à l’opposition et soutenir le président Zéphirin Diabré.
Claude Ouédraogo est convaincu que « 2020, c’est Zéphirin Diabré parce que c’est un homme de point, d’expertise ».

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Boucle du Mouhoun : 02 soldats tués dans une embuscade

INFOWAKAT

Région de l’Est : les VDP abattent 10 HANI

INFOWAKAT

Vietnam : des préservatifs usagés lavés, séchés, puis revendus

INFOWAKAT

Congrès du MPS : si Zida vient, il sera arrêté (MPS)

INFOWAKAT

Education : les scolarités des élèves affectés par l’Etat constituent un problème

Jordan MEDA

Burkina : 220 kilogrammes de Cyanure saisis sur un site aurifère

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR