20 Mai, 2019 @ 20:22

Le front patriotique pour le renouveau (FPR) en veut au gouvernement actuel qu’il juge incapable de résoudre les problèmes pressants, notamment ceux en lien avec la sécurité. Devant la presse ce 15 mai 2019 Aristide Ouédraogo, président du parti déplore le fait que « nous avons un gouvernement de « temps de vaches grasses ».

« Nous avons besoin d’un gouvernement de combat » lance Aristide Ouédraogo président du FPR. Pour lui, les remous sociopolitiques non résolus du moment sont la preuve que l’appareil gouvernemental composé de « vieux loups de l’ancien régime (…) sont en déphasage avec les réalités du pays ».

Une vue des militants du FPR

Le FPR s’indigne aussi face aux propos du ministre Maurice Bonanet qui disait « qu’il ne sera pas possible de donner 18 millions de parcelles habitables aux Burkinabè ».

Pour le parti, cette déclaration n’a pas sa raison d’être car « la génération actuelle est bien consciente ». D’autant plus que si les populations des zones non loties souffrent « c’est à cause des politiques sans visions réelles mises en place par le système depuis 1987 à nos jours ».

Aristide Ouédraogo préconise que « tous les retraités qui sont membres du gouvernement s’en aillent. Et que tous ceux qui font partie du système depuis 1987 fassent de même car elles sont en déphasage avec les nouvelles aspirations du peuple ». Par ailleurs M. Ouédraogo pense que réduire le nombre de ministres et se séparer de ceux qui ne sont pas actifs serait bénéfique.

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

Tags:

0 Comments

Leave a Comment

A LA UNE

LE REPORTER

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

PUBLICITE

NEWSLETTER

FACEBOOK

PUBLICITE

PUB

PUB

Partenaires Media

Infowakat Group SARL

Infowakat

GRATUIT
VOIR