Actualité Burkina Société

Population de Kounkoufouana à l’EST du Burkina : un nouveau déguerpissement profile à l’horizon

La section Gourma de l’Organisation démocratique de la Jeunesse du Burkina Faso (ODJ), a organisée une conférence de presse le vendredi 07 juillet 2017 à Ouagadougou. Objectif, prendre l’opinion publique a témoin sur situation qui prévaut à Kounkoufouana notamment la nouvelle menace de déguerpissement.

Tindano Blaise Président de l’ODJ Gourma

La population de Kounkoufouana, localité située à 70km de Fada N’Gourma a été victime d’un déguerpissement le 16 juin 2015 sans un site de relogement à en croire les organisateurs de présente conférence de presse. Plus d’une année après précise Tindano Blaise Président de l’ODJ Gourma « les expulsés ont commencés à réintégrer Kounkoufouana ». Mais ce retour semble être de courte durée car « voici que le 20 juin 2017 et le 05 juillet 2017 encore comme dans un cauchemar, des forces de l’ordre viennent les sommer, de la part des autorités de déguerpir faute de quoi ils verront un traitement inhumain » a déploré Tindano Blaise.

En ce qui concerne les raisons du déguerpissement, les membres de l’ODJ Gourma soulignent que c’est en Conseil des ministres du 18 février 2015 que le gouvernement a adopté un rapport « portant réaffirmation de la vocation de la zone pastorale de Kaboanga par le déguerpissement des exploitant illégaux ». Ainsi, les conférenciers du jour estiment que Kounkoufouana ne fait pas partie de la zone Pastorale. D’ailleurs, ils rappellent que le Haut Commissaire avait précisé que « Kounkoufouana n’était concerné par la zone pastorale et que c’est le village de Kaboanga2 ». Dès lors, les populations installées depuis 1983 s’interrogent sur les mobiles de leur déguerpissement. « Serait-ce à cause de l’or découvert entre temps à Kounkoufouana et pour l’exploitation à laquelle une certaine compagnie était en phase d’installation dans une zone prétendue pastorale ? » s’interroge Tindano Blaise.

Diagbouga Moussa un habitant de Kounkoufouana

Face à cette situation, les populations n’entendent pas se laisser faire pour une seconde fois. « Nous ne sommes pas contre le déguerpissement, nous voulons un site d’accueil » à laissé entendre Diagbouga Moussa un habitant de Kounkoufouana. Avant d’ajouter que « le Burkina Faso est un pays et non deux. Si c’est à cause de l’or, ailleurs on a vu des gens qu’on a déguerpi et construit des logements pour eux, pourquoi pas nous ?  Si y a la loi au Burkina, il faut résoudre notre problème ». A l’en croire le déguerpissement à causé d’énormes problèmes dont des cas de suicides, de folie, de déscolarisation. Une école primaire a été fermée et 99 élèves déscolarisés.

A travers cette conférence de presse, la section Gourma de l’Organisation démocratique de la jeunesse du Burkina Faso dit  dénoncer les atteintes aux droits fondamentaux des populations de Kounkoufouanou, tenir les gouvernants actuels pour responsable si toute fois ses agissements venaient à détériorer le climat social et exiger la cessation des violations systématiques du droit à la terre.  « Nous lançons un appel aux organisations de masses, aux démocrates, aux révolutionnaires, à l’opinion nationale et internationale ainsi qu’au peuple burkinabè  à rester mobilisés pour faire face à cette forfaiture » a conclut Tindano Blaise

M’pempé Bernard HIEN

Infowakat.net

 

ARTICLES SIMILAIRES

Déclaration linéaire de la conférence de presse du parquet militaire sur le point des dossiers d’atteintes à la sûreté de l’État en cours d’instruction devant les juridictions militaires

INFOWAKAT

Centrafrique : un complice des groupes armés interpellé par les autorités

INFOWAKAT

ONÉA : Le service de paiement des factures d’eau via orange money est temporairement suspendu

INFOWAKAT

Le président Sénégalais a indiqué qu’il y avait de l’espoir pour le Mali au sein de la CEDEAO

INFOWAKAT

CEDEAO : plusieurs mois après le retrait du Mali, du Niger et du Burkina Faso, l’organisation envoie un message fort

INFOWAKAT

Conseil des ministres du 29 mai : le gouvernement ressuscite l’ONBAH pour la souveraineté alimentaire

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR