Infowakat | Prévision de la campagne agricole 2017 : 620 394 personnes risquent d’être en insécurité alimentaire en 2018
mercredi 17 janvier 2018
Categories

Prévision de la campagne agricole 2017 : 620 394 personnes risquent d’être en insécurité alimentaire en 2018

Le ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques entouré de ses collaborateurs a fait le point de la campagne agricole 2017-2018, le lundi 27 novembre 2017 à Ouagadougou. Le premier responsable de ce ministère a passé en revue les difficultés de la campagne écoulée, les prévisions attendues et les mesures prises pour faire face à l’insécurité alimentaire en 2018.

Jacob Ouédraogo ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques

La production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2017-2018 est estimée à quatre millions cinq cent cinquante deux mille deux cent soixante-treize (4 552 273) tonnes soit une baisse de 0,32 % par rapport à la campagne agricole précédente. Cette baisse de la production est liée à des difficultés constatées au cours de la campagne agricole 2017-2018 à en croire les premiers responsables de ce ministère. « La campagne a été caractérisée par une installation précoce des pluies à partir du mois d’avril, des poches de sécheresse, des attaques de chenilles légionnaires, des attaques d’oiseaux granivores » a expliqué Jacob Ouédraogo ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques.

Cette prévision céréalière a permis au ministère de l’agriculture et des aménagements hydrauliques de classer les 45 provinces du Burkina Faso en trois catégories en fonction de la gravité des difficultés rencontrées pendant la campagne agricole et de la prévision céréalière attendues. A cet effet, Jacob Ouédraogo a souligné qu’on note « 17 provinces déficitaires, 06 provinces en équilibre et 22 provinces excédentaires ».

Au regard de ces chiffres, l’année 2018 inquiète le département de Jacob Ouédrago et son équipe qui ont déjà des prévisions. « Au regard de cette situation, sur la période de soudure (juin à août 2018), 620 394 personnes seraient en insécurité alimentaire » à laissé entendre le ministre de l’agriculture. De ce fait, des mesures d’anticipation s’imposent pour faire face à l’insécurité alimentaire en 2018. « La première mesure va consister à contrôler les exportations des produits céréaliers nationaux. Le plan de riposte à l’insécurité alimentaire sera renouvelé afin de faire face aux défis actuels. Ce plan va consister à des opérations de distribution gratuite, de vente à des prix subventionnés de vivres » a rassuré Jacob Ouédraogo.

Déjà des actions pour la campagne agricole 2018

Tirant leçon des conséquences de la campagne agricole 2017, le ministère de l’agriculture et des aménagements hydrauliques a déjà égrené un certain nombre d’actions qui permettront de réussir la campagne agricole 2018. « En matière de diversification des productions agricoles, les actions vont porter sur la promotion des nouvelles espèces végétales émergentes, le développement des cultures maraichères, fruitières et florales. En termes de mise à disposition des producteurs d’intrants et équipement agricole, il est prévu l’acquisition de semences de variétés améliorées ».Ce sont là autant de mesures que le département de Jacob Ouédraogo comptent mettre en œuvre en 2018 pour atteindre ses objectifs.

M’pempé Bernard HIEN
Infowakat.net

Laisser un Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INFOWAKAT.NET