A LA UNE Actualité Articles Burkina Procès Putsch

Procès du putsch :  « Smokey est mon artiste préféré » (M. ZERBO)

L’opération de charme des avocats de la défense se poursuit. Me Idrissa Badini dont les clients sont accusés de meurtre et coup et blessures volontaire, et destruction volontaire aggravée de biens, les preuves sont insuffisantes pour condamner ses trois clients.

Déjà Me Idrissa Badini indique que Sami Da n’ayant pas pu identifier son client, le sergent-chef Mohamed Zerbo dans le véhicule (de la vidéo) le dissocie ipso facto de toute culpabilité. « Dans le doute, il faut s’abstenir de toute accusation », soutient-il.

Il appui ses propos en disant qu’aucun acte ne peut caractériser la responsabilité pénale de son client dans l’accusation à l’atteinte à la sûreté de l’État.  Et pour cette infraction, il doit être purement et simplement acquitté.

Mohamed Zerbo est aussi accusé de la destruction du studio Abazon et la radio Laafi de Zorgho. L’accusé assure qu’il n’a jamais lancé une roquette au studio de Smokey et ajoute que Smokey est son artiste préféré.

Pour le cas de la radio Laafi, Me Badini lance « il n’a jamais reçu mission d’aller à Zorgho. C’est plutôt une mission d’escorte à Boundri et quand ils se sont retrouvés à Zorgho, il est resté dans le véhicule. Il n’est jamais rentré au sein de la radio Laafi de Zorgho ». L’avocat conclut qu’il n’y a aucune preuve qui puisse accuser son client de destruction volontaire aggravée de biens.

Arjouma Kambou lui aussi client de Me Badini, est pressenti à écoper d’une peine de 15 mois de prison avec sursis pour avoir fait partie de l’équipe qui a escorté le générale Gilbert Diendéré de son domicile au camp.

Et l’avocat de l’accusé a fait savoir que ce dernier a posé cet acte par contrainte. Sinon il serait le dernier à poser quelconque acte de consolidation du coup d’État.

 Le président de la transition serait le mari de la tante de Arjouma Kambou. « Il avait donc une peur bleue et s’est dit que si on l’a désigné, c’est pour le surveiller parce ce qu’on sait qu’elle affinité il a avec le président de la transition », renchéri Me Idrissa Badini.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Au Burkina Faso, « le paternalisme, c’est fini » : des milliers de manifestants dénoncent l’influence de la France en Afrique

INFOWAKAT

Communiqué relatif au réaménagement des horaires de travail journalier durant la période allant du 28 janvier au 05 février 2023, à l’occasion du SIAO

INFOWAKAT

Lutte contre le terrorisme : le Chef de l’Etat reçoit un messager de son homologue tchadien

INFOWAKAT

16e édition du SIAO : faire de l’artisanat un facteur de résilience des populations

INFOWAKAT

« Fini, l’Afrique dominée, place à l’Afrique souveraine et son message : l’Afrique aux Africains ! »

INFOWAKAT

Communiqué d’ouverture des concours directs de recrutement, au profit des Institutions publiques d’enseignement supérieur et de recherche.

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR