A LA UNE Actualité Burkina Société

Procès Kamao : Le délibéré renvoyé au 30 septembre

« Si le président ne veux pas être outragé, qu’il retourne dans sa caserne!» A souligné la défense du prévenu.

Une affirmation acclamée par l’auditoire.
D’après lui il n’y pas restrictions dans la liberté d’expression dans un débat politique.
La procédure est « insensée » selon la défense, car il s’est agit d’un réquisitoire politique, du parquet, en lieu et place de celle juridique. «Ce n’est pas parce qu’un propos est virulent qu’il est forcément infractionnel», a affirmé Me Sarr, du Sénégal. La défense demande ainsi la relaxation de leur client.

Après plusieurs heures de débat, le tribunal a renvoyé le délibéré du procès de Ollo Mathias Kambou au 30 septembre 2022.
Le tribunal a de même rejeté la demande de liberté provisoire du prévenu formulée par son conseil, en attendant la délibération.
Au sortir de l’audience, la défense a affirmé sa déception pour le rejet une fois de plus de la demande de liberté provisoire formulée.

Alex Somé

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Transition au Burkina : les émissaires de la CEDEAO satisfaits des échanges avec le Capitaine Ibrahim TRAORÉ

INFOWAKAT

Centre-nord : Au moins 05 morts dans une attaque au Namentenga

INFOWAKAT

Burkina : L’armée recrute 3 000 militaires de rang

INFOWAKAT

Communiqué relatif à la suspension des activités des Organisations de la société civile (OSC)

INFOWAKAT

Sahel : Djibo reçoit un premier ravitaillement en vivres

INFOWAKAT

Mali : crash d’un avion de combat à Gao

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR