A LA UNE Actualité Articles Burkina Procès Putsch

 Procès putsch: << Tant que le doute est là, j'estime que le parquet a raté >> (Me A. Sandwidi)

Les plaidoiries continuent ce mercredi 14 Août 2019 avec les clients de maître Alexandre Sandwidi. Il estime que le parquet n’a pas pu prouver la culpabilité de ses clients. Il n’y a pas assez de preuves pour les accuser d’atteinte à la sûreté de l’Etat, dégradation de biens, coups et blessures volontaires.

 << Tant que le doute est là, j’estime que le parquet a raté. C’est au parquet de démontrer et non à mes clients de prouver leur innocence >>, affirme maître Alexandre Sandwidi. Il exhorte par conséquent la juridiction à tenir compte des manquements du parquet lors de la délibération.

L’avocat rapporte que Abdoul Nafion Nébié et Adama Zongo, ses clients, n’ont fait qu’exécuter les ordres reçus de leurs supérieurs hiérarchiques. << Ce n’est pas parce que l’autorité a changé qu’on va considérer les autorités intermédiaires comme illégitimes >>.

Pour lui, ses clients ne pouvaient pas savoir que les ordres qui venaient de ses supérieurs étaient illégaux. Et ils avaient le droit de considérer qu’ils étaient sous la commande de l’autorité.

A en croire maître Alexandre, le parquet devrait démontrer que ses clients ont été personnellement et individuellement auteurs des coups et blessures volontaires. << Il n’est dit nul part que mes clients aient tiré des balles en l’air, administré des coups de matraques, tué, blessé ou seraient présent à côté d’un corps gisant de sang >>.

Il insiste qu’il n’y a aucun élément précis pour accuser ses deux clients de dégradation de biens. Les chefs d’accusations retenus contre Adama Zongo et Abdoul Nebié devraient être considérées comme infraction non constituée, lance Alexandre Sandwidi.

Abdoul Nébié appelé à la barre explique qu’il n’a jamais tué personne et n’a non plus aidé qui que ce soit à renverser la transition.

Pour l’avocat, il faut acquitter ses clients car il est préférable de libérer tout le monde que de retenir un innocent.

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : première ordonnance du Capitaine Ibrahim Traoré

INFOWAKAT

Capitaine Ibrahim TRAORE au corps diplomatique : « le travail a déjà commencé sur le terrain(…) et nous voulons aller vite. »

INFOWAKAT

Burkina Faso : La France a envoyé un renfort du GIGN à Ouagadougou

INFOWAKAT

Centrafrique : Les dernières forces françaises vont quitter le pays

INFOWAKAT

Concours professionnel élèves Inspecteurs de sécurité pénitentiaire, session 2022 : Les admis

INFOWAKAT

Boussé : De présumés escrocs mis aux arrêts par la Police Nationale

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR