Actualité Articles Burkina Procès Putsch

Procès du putsch : Une si longue lecture…

À la 4è reprise du procès à 13h30, un greffier a procédé à la lecture de l’arrêt de renvoi.
Cette manoeuvre a consisté à appeler un a un les 82 accusés. 82 parce que 2 des 84 ont été relaxés. L’appel a consisté à nommer les nom et prénoms de chaque accusé; sa date et lieu de naissance; l’identité de ses parents; sa fonction au moment des faits ; sa situation matrimoniale ; sa nationalité.
Ensuite, l’on précise s’il avait été au préalable condamné ou non; on mentionne la décoration dont il a bénéficié s’il y en a.
Puis s’ensuivent les éléments suivants : sa domiciliation; ses différents chefs d’accusation à lui reprochés; son Conseil ou cabinet d’avocats, leurs contacts ; la date de mandat de dépôt et celle de liberté provisoire.
Il est facilement compréhensible que cette formalité ait pris toute l’après-midi. En effet, de 13h30, c’est à 16h55 (Ndlr: plus de 3h) que le Tribunal a suspendu le procès. En outre, ladite formalité n’est pas terminée. D’où la poursuite du processus demain samedi à partir de 9h précises.
Arthur Zongo
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Au Burkina Faso, « le paternalisme, c’est fini » : des milliers de manifestants dénoncent l’influence de la France en Afrique

INFOWAKAT

Communiqué relatif au réaménagement des horaires de travail journalier durant la période allant du 28 janvier au 05 février 2023, à l’occasion du SIAO

INFOWAKAT

Lutte contre le terrorisme : le Chef de l’Etat reçoit un messager de son homologue tchadien

INFOWAKAT

16e édition du SIAO : faire de l’artisanat un facteur de résilience des populations

INFOWAKAT

« Fini, l’Afrique dominée, place à l’Afrique souveraine et son message : l’Afrique aux Africains ! »

INFOWAKAT

Communiqué d’ouverture des concours directs de recrutement, au profit des Institutions publiques d’enseignement supérieur et de recherche.

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR