A LA UNE Actualité Burkina Dossier Société

Procès Thomas Sankara et 12 autres : « Sincèrement j’ignorais qu’on partirait faire un coup d’État et prendre la vie d’innocentes personnes» Elysée Ilboudo

Le procès se poursuit toujours dans la matinée de mercredi avec à la barre l’accusé Elysée Ilboudo, soldat de première classe, fait encore face aux questions des avocats de la partie civile sur son implication dans cet assassinat.

Dès le départ les avocats ont présenté un schéma dessiné par l’accusé Elysée au cours de son audition par le juge d’instruction en octobre 2016. Selon l’avocat, le schéma précise l’itinéraire qui a été suivi par les hommes pour perpétrer le coup. « Sincèrement j’ignorais qu’on partirait faire un coup d’État et prendre la vie d’innocentes personnes» a souligné l’avocat précisant qu’il s’agit des propos de Elysée Ilboudo au cours de son audition en 2016.
Elysée, dit n’avoir suivi que les ordres de son chef qui était Hyacinthe Kafando.

Après cette phase du schéma, les discussion se sont beaucoup plus axées sur la position de l’accusé. A-t-il pris part aux tirs, est-il descendu du véhicule lorsqu’ils sont arrivés au conseil?

Autant de questions auxquelles l’accusé émet quelques contradictions en ce qui concerne sa présence ou non dans le véhicule jusqu’à la fin de la mission.

En effet, celui-ci dit être resté dans le véhicule qu’il a conduit avec à son bord, son chef, Hyacinthe Kafando et 2 autres personnes pendant l’opération. Les autres occupants eux sont descendus et ont fait feu. Sur les questions de maître Prosper Farama, il affirme que les gardes chargés de la sécurité n’ont pas riposté et ne sont pas venus lorsqu’il y avait les tirs!

Il faut aussi noter que Elysée Ilboudo dit avoir égaré son armé, un kalachnikov. Il affirme que c’est lorsqu’ils sont arrivés à la résidence de Blaise Compaoré, alors ministre de la sécurité d’alors que son arme à été retrouvée.

Le président du tribunal jugeant qu’il y a trop flou sur la disparition de son arme donne une dernière chance de réponse à l’accusé. Celui-ci affirme que l’arme qu’on prétend avoir perdue, il l’a retrouvée finalement coincée entre le siège et la boîte à vitesse du véhicule qu’il conduisait lorsqu’ils sont arrivés à la résidence de Blaise Compaoré.

Cependant la question qui est restée sans réponse claire de la part de l’accusé est celle de savoir si Elysée n’a pas pris part aux tirs désordonnés (comme il l’a souligné) parce qu’il n’avait pas son armé par devers lui?

Alex SOME 

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Drame d’Inata : le rapport remis au président du Faso

INFOWAKAT

Entrepreneuriat : La volonté d’entreprendre doit s’accompagner d’un entourage inspirant

INFOWAKAT

Opération Goundalgou 4 : plusieurs Terroristes neutralisés

INFOWAKAT

Marche du 27 novembre : l’opposition dénonce la présence inopportune et dangereuse des Koglweogo

INFOWAKAT

Burkina : Des nominations à la Gendarmerie Nationale

INFOWAKAT

Mali : l’armée française s’apprête à quitter Tombouctou

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR