A LA UNE Actualité Burkina Dossier Procès Thomas SANKARA Société

Procès Thomas Sankara : le général Gilbert Diendéré donne sa version

Le Général Gilbert Diendéré, lieutenant à l’époque des faits, est à la barre devant les juges du tribunal militaire ce mardi 09 novembre 2021. Il est accusé d’attentat à la sûreté de l’Etat, complicité d’assassinat, recel de cadavres et subornation des témoins.

Le procès des présumés assassins du président Thomas Sankara et de ses douze collaborateurs se poursuit ce mardi 9 novembre. Gilbert Dienderé était à l’époque le commandant de l’unité qui aurait mené l’attaque contre Sankara et ses compagnons, le 15 octobre 1987. Le général est accusé d’avoir commandité ce assassinat.

A la barre, le général Gilbert Diendéré a laissé entendre que par rapport à la gestion des hommes de l’ancien conseil de l’entente, qu’ aucune décision ne pouvait être prise sans Blaise Compaoré. « Je ne pouvais prendre de décision tant que Blaise Compaoré est sur le territoire national », a-t-il affirmé indiquant qu’en cas d’indisponibilité de ce dernier, il n’a pas besoin de le consulter pour prendre un minimum de disposition.

Pour ce qui est de l’inhumation des victimes du 15 octobre 1987, Gilbert Diendéré a déclaré que c’est le Commandant Boukari Lingani qui a appelé le régisseur. « Ce n’est qu’après l’enterrement que le régisseur est venu me tendre un bout de papier contenant les noms de ceux qui ont été enterrés. Il m’a dit qu’il a fait apposer des étiquettes avec les noms des victimes sur les corps. C’est grâce à ces étiquettes que le génie militaire a pu aménager les tombes et que certaines familles ont pu aller se recueillir. J’ai demandé s’il avait rendu compte à Lingani. Il m’a dit oui », foi de Gilbert Diendéré.

Youssouf KABDAOGO 

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Tchad : Mahamat Idriss Deby promet le respect “strict” du délai de la transition

INFOWAKAT

Au Burkina Faso, « le paternalisme, c’est fini » : des milliers de manifestants dénoncent l’influence de la France en Afrique

INFOWAKAT

Communiqué relatif au réaménagement des horaires de travail journalier durant la période allant du 28 janvier au 05 février 2023, à l’occasion du SIAO

INFOWAKAT

Lutte contre le terrorisme : le Chef de l’Etat reçoit un messager de son homologue tchadien

INFOWAKAT

16e édition du SIAO : faire de l’artisanat un facteur de résilience des populations

INFOWAKAT

« Fini, l’Afrique dominée, place à l’Afrique souveraine et son message : l’Afrique aux Africains ! »

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR