Actualité

PROJET REGIONAL D’INFRASTRUCTURES DE COMMUNICATION : Le comité de pilotage en travaux pour de nouvelles ambitions

Le secrétariat permanent du programme sectoriel des transports (SP-PST), a tenu le mercredi 3 février 2016, à Ouagadougou, la 8e session du comité de pilotage du Projet régional d’infrastructures de communication de l’Afrique de l’Ouest, Projet du Burkina Faso (PRICAO-BF). Cette 8e session avait pour objet d’examiner et d’adopter le programme d’activité, le budget et les plans de passation des marchés de 2016 projet. 
 
Accroitre la couverture géographique des réseaux à bande passante de grande capacité et de réduire les coûts des services de communication au Burkina Faso, tel est l’objectif global du Projet régional d’infrastructures de communication de l’Afrique de l’Ouest, Projet du Burkina Faso (PRICAO-BF), qui s’exécute sur la période initiale de 2011-2016, avec le soutien de la banque mondiale.
 
Selon le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et des postes, Lamoussa Oualbeogo, l’année 2016 marquera le démarrage des activités phares du projet, tels que les travaux de fourniture et de pose du réseau à fibre optique entre Ouaga et Paga (frontière du Ghana) et de la bretelle entre Manga et Bagré, de même que l’acquisition de la capacité de la bande passante
.
« Nous avons eu des acquis importants en 2015 car le taux d’exécution physique était de l’ordre de 90% et le taux financier autour de 80% », a confié le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et des postes.
 
En ce sens, il a indiqué que l’année écoulée s’est caractérisée par le renforcement des capacités institutionnelles notamment le démarrage et la poursuite de plusieurs études d’une part et d’autre part, par la relance du dossier d’appel d’offres des travaux. De ce fait, Lamoussa Oualbeogo a poursuivi que l’ouverture des offres est intervenue depuis le 26 janvier et que les travaux pourront démarrer d’ici à mai 2016.
 
En outre, le coordonnateur du PRICAO-BF, serge Peghwendé Bela a souligné que des négociations sont en cours avec la Banque mondiale pour un prolongement du projet.
 
A la fin de son mot, Lamoussa Oualbéogo a confié qu’il est persuadé que la présente session fera des orientations allant dans le sens de préserver les acquis importants du projet, mais interpellera également chaque acteur pour une célérité dans l’exécution de ses activités.
 
 
Nadège Compaoré
Infofaso.net
 
 
 

ARTICLES SIMILAIRES

Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo DAMIBA échange avec les forces vives des Hauts-Bassins

INFOWAKAT

La Russie dénonce la politique « coloniale » de la France au Mali

INFOWAKAT

Pénurie de carburant à l’est : La police municipale met en garde contre la hausse des prix

INFOWAKAT

Mali : Les autorités de la transition ferment les frontières au contingent sénégalais

INFOWAKAT

Burkina : Plus d’une centaine de terroristes neutralisés en un mois

INFOWAKAT

Madjoari : 11 soldats tombés et une quinzaine de terroristes neutralisés

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR