Culture

Promotion culturelle : La sécurisation des sites touristiques au centre de débat

Le ministre de la culture, des arts et du tourisme a organisé un panel ce vendredi 17 juin 2016 à Ouagadougou. Le débat a porté sur l’importance de la sécurité et la valorisation du patrimoine culturel au Burkina Faso qui semble.

VALOR CULTUREContenu du contexte sécuritaire actuel dans la sous-région, le ministère de la culture des arts et du tourisme a organisé un panel débat ce vendredi 17 juin 2016 sous le thème « sécurisation et valorisation du patrimoine culturel ». Ce panel vient en prélude à la célébration du 7ème anniversaire de l’inscription de la ruine de Loropéni sur la liste mondiale du patrimoine culturel. L’enseignant chercheur, Directeur des sites classé patrimoine mondiale au niveau du ministère de la culture, de l’art et du tourisme, Lassina Simporé a affirmé que la question de sécurité des sites touristiques est importante vue que les sites sont aussi à l’origine de recette pour le pays.

 Selon le commissaire de police de Koupéla, conférencier, Tignre S. Felix, au regard des différentes formes de criminalité qui se commettent dans certains sites touristiques des pays voisins, il est impératif pour les autorités burkinabè de protéger et de sécuriser les sites et les patrimoines culturels, vue qu’ils trainent non seulement des nationaux mais également des touristes étrangers.

Quelles sont donc les formes d’insécurité existant sur les sites au Burkina ?

Sur cette question, le commissaire Tignégré a résumé  l’insécurité constatée sur certains sites. En ce qui concerne les ruines de Loropéni, il a évoqué les menaces d’éboulements, les risques d’attaques à mains armées favorisées par la densité de la végétation et surtout l’absence d’un dispositif de sécurité sur le site. Pour le cas des sculptures sur granites de Laongo, il a affirmé que le site rencontre quelques difficultés malgré les efforts consentis par les autorités en charge du tourisme pour le rendre attractif et fréquentable. Il s’agit de la clôture complète (grille) du site et de la réalisation d’infrastructures d’accueil, car l’insécurité dans ce site se résume aux vols, actes de vandalisme, aux risques d’incendie pouvant dévaster le site et aux risques de morsures de reptiles. Dans la zone de l’Ouest, les cascades de karfiguéla qui est l’un des sites touristiques les plus importants risque de perdre sa notoriété si rien n’est fait pour amoindrir le danger de mort lié à sa fréquentation. En effet, ce site a enregistré des cas de noyade parmi les touristes nationaux comme étrangers, alors qu’ils s’y sont rendus pour découvrir les merveilleuses chutes d’eau.

Dans un constat général, sur le plan d’infrastructures M. le commissaire a relevé l’absence de signalétiques dans les sites touristiques ouverts au public, le manque de centre d’accueil et l’inaccessibilité des voies.

CultureJusque-là, comment se fait la lutte contre l’insécurité dans les sites touristiques ?

Le conférencier Tignéré a affirmé que les services de sécurités n’ont pas, d’une manière structurées, intégré la gestion des sites touristiques placés sous surveillance des services des Eaux et Forêts (Ranches, Parcs et aires protégés) aucun dispositif sécuritaire public n’est mis en place.

Sur question L’enseignant chercheur, Directeur des sites classé patrimoine mondiale au niveau du ministère de la culture, de l’art et du tourisme, Lassina Simporé a déploré le fait  que très souvent c’est  seulement pendant  les grandes manifestions touristiques que les forces de sécurités se mobilisent.

Le directeur général du patrimoine culturel du ministère de la culture des arts et du tourisme, Dr Vincent Sedgo a affirmé que le développement d’un secteur aussi porteur que le tourisme  est une œuvre de longue haleine qui nécessite des efforts constants de la part de tous les acteurs. Leur implication permettra de mieux cerner leurs préoccupations en matière de sécurité.

Marina Bayala

Infowakat.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ARTICLES SIMILAIRES

Yennenga d’or remporté par un tunisien : la réaction de Tahirou Barry

INFOWAKAT

28ème édition du FESPACO : LE PALMARES OFFICIEL.

INFOWAKAT

28ème édition du FESPACO : le Chef de l’État remet l’Etalon d’Or à Youssef CHEBBI

INFOWAKAT

Communiqué relatif au réaménagement des horaires de travail journalier durant la période allant du 28 janvier au 05 février 2023, à l’occasion du SIAO

INFOWAKAT

16e édition du SIAO : faire de l’artisanat un facteur de résilience des populations

INFOWAKAT

Triple saut : Hugues Fabrice ZANGO débute la saison en or

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR