IMG 0093 1024x768
Actualité

Promotion des droits de la femme: lutter contre la discrimination basée sur le genre

Permettre aux femmes de vivre à l’abri de la violence, faire valoir leur droit ainsi que leur autonomisation économique, tels sont les principaux objectifs visés par l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Oxfam. A cet effet, un atelier d’apprentissage sur ces questions se tient à Ouagadougou du 18 au 20 février 2015.

Ce programme Oxfam, débuté ce mercredi 18 février 2015, se veut une plateforme visant à initier une théorie de changement de comportement en vue d’éliminer les violences faites aux femmes, aux filles et les discriminations basées sur le genre. Aussi, une quarantaine de personnes venues de 10 pays du Moyen-Orient, d’Amérique du Sud et du Nord, puis de 5 pays d’Afrique, réfléchiront-elles trois jours durant dans la capitale Burkinabè, pour tenter de dégager quelques pistes de solutionnements à certaines pratiques jugées “révolues”.

Le souci de ce programme Oxfam est d’établir une justice équitable entre les hommes et les femmes. A y voir de plus près, on pourrait mettre ce projet dans le ‘’panier’’ de la lutte pour l’émancipation féminine. Une lutte qui est aux antipodes de certaines pratiques sociétales de bon nombre d’Africains. En effet, dans l’esprit de certains Africains, la femme est inférieure à l’homme et lui doit respect, obéissance et docilité. De ce fait, elle ne peut en aucun cas avoir une quelconque autonomie que ce soit. C’est pour pallier toutes éventuelles considérations que l’ONG Oxfam s’est donnée pour vocation de sensibiliser les différents foyers à mieux prendre en compte les droits reconnus à la gent féminine.   IMG 0094 1024x768

Au cours de leurs travaux, les différents participants se pencheront sur la problématique du mariage précoce, de l’autonomisation financière des femmes, la santé reproductive, le harcèlement sexuel et les problèmes de couple. Ces participants auront le soutien et l’accompagnement de l’ambassadeur du Canada Ivan Roberts, pour qui «  le Canada défend l’idée selon laquelle la question de l’égalité entre les sexes ne concerne pas seulement les droits de personne, mais qu’il s’agit d’un élément essentiel au développement durable, à la justice sociale, à la paix et à la sécurité ». En clair, IVAN Roberts a laissé entendre que l’ONG « Oxfam-Québec agit en lien étroit avec les nouveaux thèmes prioritaires de l’aide au développement du Canada que sont la sécurité alimentaire, la croissance économique durable et l’égalité entre les sexes ».

Selon les organisateurs, plusieurs cas de changement de comportement ont été enregistrés entre 2009 et 2015 dans leurs zones d’intervention.

Noufou OUEDRAOGO

ifaso.net

ARTICLES SIMILAIRES

L’actualité de la semaine en bref…

Jordan MEDA

Entrepreneuriat : SANTENAT étend ses tentes

REDACTION

Burkina : En attendant le vote!

REDACTION

Burkina/Boucle du Mouhoun : un chef de village enlevé dans la Kossi

Jordan MEDA

Burkina/Fada : La population descend au gouvernorat avec des corps de proches tués

Jordan MEDA

Concours directs : 1 290 142 candidatures pour 4 721 emplois

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR