A LA UNE Actualité Burkina Société

Putsch manqué :  » le Général Diendéré a seulement assuré une vacance » Me Jean DEGLI

Ce jeudi 08 aout, les avocats du Général Gilbert DIENDERE étaient face à la presse. Pendant deux heures, Me Jean DEGLI l’avocat principal a expliqué à la presse les raisons pour lesquelles son client n’est pas l’auteur de tous les crimes dont on l’accuse.

« Sur le plan des preuves qui doivent soutenir les accusations contre l’accusé, le Parquet militaire, malgré tous les moyens d’Etat dont il a disposé et user, a été radicalement incapable de prouver la culpabilité du Général DIENDERE au-delà de tout doute raisonnable comme l’exige les standards internationaux et nationaux d’un Etat de droit » affirme l’homme de droit.

Pour lui son client n’est pas responsable de toutes les charges retenues contre lui. Car explique-t-il, le Général a seulement assuré une vacance de pouvoir et ce, sur recommandation pour éviter un éventuel chaos. Il soutient qu’en dehors du caractère public du procès, de la possibilité qui lui a été donnée d’être entendu par la juridiction de jugement, la plupart des principes élémentaires d’une justice équitable ont été littéralement violés.

Le Général Gilbert DIENDERE n’est pas l’auteur de tous les crimes dont on l’accuse.

Il n’y pas eu d’attentat à la sureté de l’Etat. Car explique Me DJELI, avant qu’il y ait attentat il faut qu’il y ait préalablement un complot selon l’article 110. Pourtant selon l’article 109 une seule personne ne peut faire un complot ce qui rend son client innocent de cette charge. Pour l’avocat, le parquet militaire use de sa position dominante pour accabler le Général de crimes qu’il n’a pas commis. Par exemple la gendarmerie aurait refusé de mener les analyses balistiques qui pouvaient permettre d’identifier les armes utilisées. Certes il reconnait une part de responsabilité de son client que celui-ci doit assumer. Mais il interpelle le peuple Burkinabè à ne pas se focaliser sur ce qui est dit du général au détriment des bonnes actions qu’il aurait accomplies en l’honneur du peuple Burkinabè.

Il a par ailleurs affirmé que s’il défend le général Diendéré,  c’est parce qu’il a vu en lui une part de vérité que les gens cherchent à cacher à tout. Son homologue Burkinabè Paul KERE quant à lui rassure que le Général sera acquitté.

Abdias Yekiremi FARMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : 18Kg de chanvre indien saisis à Bourzanga

Infowakat MEDA

Politique : c’est nous le peuple qui transformons nos dirigeants en demi Dieu (Valsero)

Infowakat MEDA

Niger : Issoufou Mahamadou dit ses adieux aux 71 soldats tombés à Inates

INFOWAKAT

Assassinat Norbert Zongo : que la France nous envoi François Compaoré

Infowakat MEDA

Algérie : Abdelmadjid Tebboune élu président

INFOWAKAT

Départ des troupes françaises : « il fautd’abord savoir comment ils sont arrivés » Kadré Désiré Ouédraogo

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR