Actualité Burkina Sports

Qualification des étalons pour les quarts de finale : Ramenez-nous la coupe cette fois-ci !

Les poulains de Pablo DUARTE se sont qualifiés dimanche dernier pour les quarts de finale en obtenant une victoire indiscutable sur la Guinée Bissau. 2 buts à zéro en faveur du Burkina Faso, ce fut le score après le coup de sifflet final de l’arbitre. Une victoire qui plonge les Burkinabè dans une grande joie !

Le même parcours tel qu’en 2013 semble se répéter. Cette année, les étalons ont encore pris la tête du groupe A en se qualifiant le dimanche dernier. Une victoire qui était attendue de tous les Burkinabè. « Il faut qu’on gagne ce soir », insistaient certaines personnes déjà en position devant leurs post téléviseurs avant même le match. « Nous allons gagner ce soir », reste convaincu un ami. « J’ai même rêvé de notre victoire hier nuit », ironise un homme assis sur une chaise devant la télévision, sirotant avec tendresse sa bière ! L’ambiance était optimale. L’on entendait de partout les coups de sifflet et de trompettes des enfants. Les couleurs nationales suspendues sur certains avenus rappelaient à tous que les étalons presteront ce jour.

En rappel, l’équipe du Burkina Faso avait fait un match nul contre le Gabon et le Cameroun dans ses deux dernières prestations. A cet effet, notre équipe n’avait que deux points et il lui fallait sa victoire sur la Guinée Bissau pour espérer aller contre les mauvaises langues qui présageaient son échec, pour continuer la compétition. Dans le même groupe, le Cameroun avait obtenu 4 points contre 2 points pour le Gabon et 1 point pour la Guinée Bissau dans leurs deux dernières prestations.

Le pays organisateur trébuche et ne se relève plus !

Le Gabon est le pays organisateur de cette 31e Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Avec son talentueux jouer Aubameyang à la pointe de but, l’ex ballon d’or d’Afrique, les Gabonais fondaient leur espoir en cette CAN. Le Gabon a plusieurs fois pris le dessus sur notre 11 nationale. En cette CAN, le Gabon a affronté en match d’ouverture la Guinée Bissau. Match soldé par un nul. Le 18 janvier dernier, le Gabon devrait affronter les poulains de DUARTE. Et à la veille de ce match, d’aucuns présageaient la défaite sans condition des étalons sur qui le Gabon a toujours pris le dessus. Mais la réalité était tout autre chose car ce qui était dit était totalement différent de ce qui se jouait sur la pelouse. Les étalons furent les premiers à ouvrir le score avec la force imposante de Préjuce Nacoulouma. Les gabonais se sentaient mal à l’aise et ne se retrouvaient plus. Ainsi, par un penalty très bien cadré de l’attaquant Aubameyang cautionné par les étalons, le ballon fait trembler le filet de Hervé Koffi Kouakou, le portier burkinabè. Le match se termine alors par un score de 1 but partout. Les points des gabonais et des burkinabè étaient égaaux. Il fallait le dernier match pour choisir le meilleur. Les gabonais qui avaient trébuché dès le départ avec la Guinée Bissau, ont finir par tomber le 22 janvier dernier face aux lions indomptables du Cameroun en cautionnant un match nul et vierge. L’espoir de tout un peuple est tombé à l’eau. Le pays organisateur quitte définitivement cette 31e CAN dès le début de la compétition avec 3 points en 3 matchs.

Les étalons s’envolent pour les quarts de finale !

Les Burkinabè font confiance à leur équipe nationale. Les messages d’encouragement et de soutien avaient envahi les réseaux sociaux. « Allez les étalons, on ira loin », « Nous sommes de cœur avec vous », « cette année, la coupe nous appartient », « votre qualification pour jouer cette 31e CAN montre que vous pouvez nous ramener la coupe ». Tels étaient entre autres les différents messages d’encouragement et de soutien que l’on pouvait lire sur les réseaux sociaux. Il faut le dire, il n’y pas de petite équipe ! Il n’y a que de petits espoirs ! Les étalons se sont donc illustrés pendant ce match décisif contre la Guinée Bissau. Il fallait, advienne que pourra, gagner ce match. A la première période, Préjuce Nacoulouma trompe la vigilance du portier gabonais et inscrit le premier but des étalons. La flamme de l’espoir s’attise dans les cœurs des Burkinabè. Toute la capitale était en ébullition. Les sons de sifflets et de  trompettes étaient entendus de partout et tout le monde criait de joie. A la seconde période, Bertrand Traoré vient détruire l’espoir des Guinéens à vouloir revenir au score avec son majestueux but qui marque définitivement la victoire des étalons sur la Guinée Bissau. Score final, 2 buts à zéro pour les Burkinabè. « Mon rêve s’est réalisé », s’exclame une personne dans la foule postée au bord de la voie pour suivre le match que diffusait un gérant de maquis. « Cette année, c’est notre année », lance une autre personne.

La route est encore longue, mais qui veut loin ménage sa monture.

Les étalons se sont qualifiés pour les quarts de finale certes, mais il reste beaucoup à faire. Il leur faudra redoubler d’effort, renforcer la défense et surtout les côtés qui flottent souvent. Notre équipe a toujours besoin de notre soutien et de nos encouragements pour mieux faire. Encourageons là et soutenons là. Victoire aux étalons !

Armand Kinda

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Entreprenariat : De la Banque en passant par le secteur minier, il démissionne pour créer sa firme

INFOWAKAT

Mali: l’armée française tue une femme pendant une poursuite

INFOWAKAT

Guinée : Des Burkinabè mis en accusation dans l’exploitation d’une mine

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR