Infowakat | Rebranding Africa Forum 2017 : « Les investissements aujourd’hui dans la jeunesse détermineront l’Afrique dans 50 ans »
mercredi 17 janvier 2018
Categories

Rebranding Africa Forum 2017 : « Les investissements aujourd’hui dans la jeunesse détermineront l’Afrique dans 50 ans »

La quatrième édition du Rebranding Africa Forum s’est ouverte ce vendredi 6 octobre 2017 au MCE de Bruxelles en Belgique. Le thème de l’édition est « Enjeux et défis des systèmes africains face au dividende démographique »

Thierry Hot fondateur du Rebranding Africa Forum, lors de son mot introductif

Le rendez-vous du branding africain s’est ouvert dans la matinée de vendredi 06 octobre dans la capitale belge. Dans son mot d’ouverture, Thierry Hot fondateur du Rebranding Africa Forum s’est réjoui de la tenue effective du rendez-vous depuis 2014. Pour lui, le Forum est ainsi devenu, depuis trois années maintenant, « un laboratoire qui catalyse les questionnements et les espoirs de l’Afrique, un formidable creuset d’influence pour matérialiser notre volonté d’amener le continent sur les chemins de sa renaissance. »  Avant de déclarer la session ouverte, il a indiqué deux leviers sur lesquels l’Afrique devraient agir pour réussir son développement économique et social. Il s’agit du « renouvellement profond du « mindset » en usage pour comprendre et orienter les dynamiques à l’œuvre sur le continent africain ; et de l’avènement d’une praxis de gouvernance publique et privée plus intelligente, résolument orientée vers le bien-être durable des populations africaines ».

Lire aussi : Rebranding Africa Forum (RAF) 2017 : Le dividende démographique au cœur des échanges

Natalia Kanem, Directrice Exécutive du Fonds des Nations Unies pour la Population a insisté sur la nécessité d’investir pour capturer le dividende démographique

Abordant le même sens, chacun des intervenants de la communication inaugurale a donné son idée non seulement sur les avantages que l’Afrique peut tirer de la population mais surtout sur les conditions pour exploiter au mieux cette ‘’richesse’’. Ainsi, successivement, Nancy Wildfeir-Field, Présidente, GBCHealth, Natalia Kanem, Directrice Exécutive de UNFPA, André Flahaut, Ministre d’Etat, Royaume de Belgique, Pape Arona Traoré, Secrétaire Exécutif AfriYAN WCA et Mamady Youla Premier Ministre de la République de Guinée, ont souligné l’importance d’investir dans la capture du dividende démographique. Pour eux, les jeunes africains ne doivent plus s’aventurer dans la traversée des océans au péril de leurs vies, à la recherche de l’eldorado espéré. De ce fait, cette jeunesse africaine devrait de leurs avis faire l’objet d’une attention particulière.

Mamady Youla premier ministre de la Guinée a représenté Alpha Condé et a prononcé un discours à l’occasion

Mamady Youla dernier intervenant de cette communication inaugurale, au nom de Alpha Condé président de la Guinée qu’il représente, s’est particulièrement attardé sur le rôle attendu des systèmes financières et bancaires Africains. Ainsi le développement passe-t-il nécessairement par le renforcent et l’adaptation des systèmes financiers et bancaires aux enjeux et aux particularités africaines. « Les investissements aujourd’hui dans la jeunesse déterminerons l’Afrique dans 50 ans » a-t-il relevé. Avant de terminer son propos, il a réitéré la détermination des pays du continent à travers l’union Africaine, à relever le défi de la capitalisation du dividende démographique.

IY envoyé spécial à Bruxelles pour infowakat.net

Laisser un Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INFOWAKAT.NET